Michel Nadim Kalife, Bruno Sam Pennaneach : Fiers d’être Francs-Maçons !

0

De nos jours, la Franc Maçonnerie a plutôt abandonné le jeu politique en laissant remplir ce rôle par les Partis politiques qui sont autorisés depuis le XVIII°s seulement

Je tiens à compléter l’information de mon grand frère Bruno, concernant La Fayette venu au secours de George Washington en 1780, en ajoutant que le Général La Fayette, était Franc Maçon de même qu’un autre général suédois: les 2 ont entrepris d’apporter leur aide au général George Washington, lui aussi Franc Maçon, dans sa lutte d’Indépendance contre les Anglais.
Cette solidarité maçonnique était très active aux 18°s, 19°s et jusqu’au début du XX°s.C’est ce qui avait permis la naissance des républiques à travers toute l’Europe où les francs Maçons joignaient leurs forces pour détrôner les monarchies absolues qui refusaient de se réformer en monarchies constitutionnelles, où elles auraient reconnu la supériorité du pouvoir législatif du Parlement par rapport à « leur bon vouloir ».

De nos jours, la Franc Maçonnerie a plutôt abandonné le jeu politique en laissant remplir ce rôle par les Partis politiques qui sont autorisés depuis le XVIII°s seulement.

En effet, la FM constituait au départ, au XVIII°s, en dehors de son but de diffuser une éthique nouvelle, républicaine, de liberté, d’égalité et fraternité universelle, une sorte d’organisation politique au service de cette éthique, et donc visant nécessairement à renverser l’ordre monarchique à pouvoir absolu de droit divin (reniant donc les 3 principes républicains) que l’Eglise avait instauré depuis le couronnement du roi Clovis à Reims, fin V°s, et surtout, depuis le sacre de l’Empereur Charlemagne par le Pape en 800, dont il assurait l’entretien matériel et la protection contre les invasions des Lombards provenant du Nord de l’Italie.
NMK
 

Aux USA et tout spécialement à New York, la visite de l’Hermione a été un grand évènement historique avec des millions de visiteurs, et surtout par le rapprochement GODF et GLNY (Américaine de la 23e rue à New York).

Durant cette visite, des conférences ont été organisées à Baltimore et à New York. Ces conférences faites par le Grand Orient de France (représenté par Alain de Keghel) avec la collaboration de la GLNY ont exalté la LIBERTÉ et la FRATERNITÉ et ont montré le rôle joué par la Franc-maçonnerie pour l’indépendance des USA; celle de New York a été donnée dans le Grand Temple IONIC de la Grande Loge de New-York (23eme rue). Le Temple était bien plein.

A Baltimore, depuis plus de 2 ans, le GODF a un Triangle de plus de 12 FF(L’HERMIONE 1780 à l’O:. de Baltimore) très dynamique , et si tout va bien, ce Triangle sera érigé et installé en Loge dès l’année prochaine. Après la conférence, beaucoup de profanes ont manifesté leur intérêt à devenir franc-maçon.

Bruno Sam Pennaneach
 

 

Laisser une réponse