Luc Michel : « Guérir Molenbeek »

0

LA CRITIQUE DE LA LIBRE BELGIQUE FACILE ET TROP TARDIVE : IL FALLAIT LE DIRE COMME MOI EN 2012 OU 2013 !

A l’époque, en 2012-2013, La Libre était en pleine campagne de propagande anti-Assad et entretenait la fiction des « rebelles modérés » comme tous les médias de l’OTAN.

A Damas en juin 2013 au Parlement je dénonçais le rôle des autorités belges dans l’expansion du djihadisme. En janvier 2015, encore, dans mon émission GRAND REPORTER. DJIHADISTES BELGES DE BRUXELLES A DAMAS (EODE-TV et Afrique Media), je réitérais mes avertissements et mettais un coup de projecteurs sur les zones grises belges, terreau fertile du djihadisme: Molenbee-Saint-Jean, Charleroi, Verviers …

Je parlais longuement du dossier des djihadistes venus de Belgique et de l’UE, ainsi que des filières djihadistes de Bruxelles au Nord de la Syrie, via la Turquie, couverte par les services secrets turcs, la Turquie étant le plus important membre de l’OTAN dans la région.
Aujourd’hui nous y sommes et la politique irresponsable de Bruxelles (qui ne voyait aucun inconvénient à l’envoi des djihadistes contre Damas en 2011-2013) fait de la Belgique (comme de toute l’UE) une cible prioritaire …

* Voir sur PCN-TV : DAMAS/ LUC MICHEL DES JUIN 2013 AVERTIT DU DANGER DJIHADISTE EN EUROPE. Sur https://vimeo.com/118043306

La Libre oublie aussi de désigner ceux, tous aussi coupables que les djihadistes, qui au sommet de l’OTAN et de l’Etat belge ont laissé faire, instrumentalisant le djihadisme contre l’Etat syrien, favorisant le scénario du diable de la Géostratégie de la Tension : services secrets, dirigeants atlantistes, alliés démocrate-chrétiens de la Turquie islamo-conservatrice, magistrats …

QUE DIT L’EDITORIALISTE DE LA LIBRE ?

Extrait. « Faut-il en déduire que les services policiers belges, le monde politique, les médias belges n’ont pas failli et ont géré ce dossier – celui du radicalisme – avec la rigueur, la finesse et la vision nécessaires ? La réponse est évidemment négative. Des failles, béantes, il y en a eu. Qu’on ait permis que se développent, à l’intérieur de la capitale belge et européenne, des réseaux salafistes échappant à toute règle, ce fut une erreur magistrale dont la Belgique paye et payera pendant longtemps encore les lourdes conséquences. Par souci de tolérance, certains – politiques, intellectuels – ont jugé utile de laisser une parole haineuse se répandre et s’immiscer dans les esprits d’une jeunesse fragile, sans repères. C’est d’autant plus insupportable que cette politique laxiste a terni l’image d’une commune – Molenbeek (…) On doit également s’interroger sur ce fait : recherché par les polices d’Europe, Salah Abdeslam n’a donc, vraisemblablement, pas quitté son quartier pendant 126 jours. Il a bénéficié, pendant ce temps, de complicités fortes et nombreuses. Ces personnes constituent à leur tour des dangers, des bombes en puissance. Car on imagine que l’esprit de vengeance est grand parmi les amis du terroriste. On ose espérer que la vigilance, la surveillance de ces individus seront maximales.»

On notera encore l’angélisme imbécile de la conclusion : « Molenbeek est-elle condamnée à rester la base arrière du terrorisme ? Non évidemment. Il ne faut pas « nettoyer » Molenbeek. Il faut surtout guérir Molenbeek » (sic) …
Une plaie ouverte purulente, çà se cautérise. Un membre gangrené çà se coupe. Oui il faut nettoyer Molenbeek, Charleroi, Verviers !

Luc MICHEL

* Lire sur LLB :
http://www.lalibre.be/debats/chronique-redaction/guerir-molenbeek-de-ses-cancers-56eee45335708ea2d3be8624
_________________________
Luc MICHEL /
Facebook PROFIL https://www.facebook.com/Pcn.Luc.Michel.6
Twitter https://twitter.com/LucMichelPCN
Facebook OFFICIAL PAGE https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
Website http://www.lucmichel.net/
Blog http://www.scoop.it/t/luc-michel-le-blog

{fcomment}
 

Laisser une réponse