Le PCF est solidaire de Kofi Yamgnane, interdit d’élection présidentielle au Togo

0

La Cour constitutionnelle togolaise a invalidé la candidature de Kofi Yamgnane à l’élection présidentielle pour des motifs « administratifs ».
Il est cependant évident qu’il s’agit d’une décision politique qui vise à évincer un opposant de gauche, engagé dans l’action pour la démocratie et le pluralisme.

Gilchrist Olympio, autre candidat potentiel, s’est, pour sa part, heurté à des difficultés qui auraient pu être surmontées. Mais rien n’a été fait pour permettre que sa candidature soit validée.

Une fois de plus, tout est mis en œuvre par ce régime anti-démocratique, dont la légitimité même est en cause, pour écarter du processus électoral togolais les expressions de l’opposition dans l’esprit d’un Etat de droit. Dans ce contexte, la crédibilité du prochain scrutin est déjà frappée de nullité.

Le Togo sera encore privé d’un processus électoral libre, transparent, pluraliste et démocratique.

Parti communiste français
Paris, le 4 février 2010.
Solène Björnson-Langen
Attachée de presse de Marie-George Buffet
Attachée de presse du Parti communiste français
01 40 40 12 22
06 74 45 15 92

Laisser une réponse