Le parti socialiste exige un retour à un véritable ordre démocratique

0

Les fortes réserves que nous avions exprimées en février dernier sur la préparation du scrutin présidentiel, avec le rejet abusif de la candidature de Kofi Yamgnane, l’absence de consensus entre forces politiques sur le mode de scrutin et son déroulement, se trouvent aujourd’hui pleinement justifiées.

En effet, le scrutin qui s’est tenu n’a pas abouti à un résultat incontestable, conduisant aux tensions observées actuellement. Hier, le siège de l’UFC a été encerclé, son secrétaire général empêché d’y accéder et plusieurs membres de l’UFC interpellés.

Le PS appelle les autorités togolaises à prendre acte des manques de la dernière élection pour permettre un retour à un véritable ordre démocratique. Le parti socialiste demande également aux institutions européennes de dresser un bilan précis de l’utilisation des fonds qui ont été alloués à l’organisation de ce scrutin présidentiel et à tirer toutes les conséquences des tensions politiques observées en ce moment au Togo.

(Parti Socialiste français (PS)

Laisser une réponse