Le Kenya critique une attitude malveillante de l’Occident

0

Le Kenya critique une attitude malveillante de l'Occident

avertissements de voyage mettant en garde leurs citoyens contre les visites au Kenya, en raison de l’augmentation des attaques terroristes dans ce pays d’Afrique de l’Est.

Le secrétaire principal du ministère kényan des Affaires étrangères et du Commerce extérieur, Karanja Kibicho, s’est dit déçu que les gouvernements de ces quatre pays aient publié ces mises en garde concernant les « menaces continues et récemment augmentées du terrorisme, ainsi que le taux de criminalité violente élevée dans certaines régions ».

« Les problèmes soulevés par les actes de terrorisme nécessitent des efforts concernés pour lutter contre ce fléau, plutôt qu’un comportement qui accélère le phénomène en propageant la peur et la panique », a déclaré M. Kibicho dans un communiqué publié à Nairobi.

« La publication de ces avertissements au voyageurs ne fait que jouer en faveur des mauvais éléments de la société dont l’objectif est de semer la peur et la panique dans une population par ailleurs éprise de paix ».

Les experts estiment que ces mises en garde sont un coup sévère pour l’industrie touristique kenyane, déjà en difficulté, car elle s’appuie sur les visiteurs étrangers recherchant les safaris et les vacances sur les plages de Mombasa.

Le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mwenda Njoka, a lui-aussi qualifié ces mises en garde de « malheureuses et irrationnelles », soulignant que ces quatre pays avaient également subi des menaces terroristes.

Tous les endroits du monde sont aujourd’hui exposés à une menace élevée de la part du terrorisme, qui est un problème mondial, a estimé M. Njoka, ajoutant que ces mises en garde étaient mal informées et non pas basées sur des menaces spécifiques comme l’affirme le Royaume-Uni.

« Ici au Kenya nous avons pris un certain nombre de mesures pour atténuer certaines menaces, et nous avons considérablement réduit leur occurrence au minimum, aussi c’est une décision malheureuse et irrationnelle pour d’autres pays d’émettre des mises en garde contre les voyages au Kenya », a-t-il dit.

Le secteur du tourisme au Kenya a subi un déclin de son nombre de visiteurs depuis septembre 2011, quand le groupe islamiste Al- Shabab a enlevé des touristes ainsi que des employés bénévoles espagnols au Kenya.

M. Kibicho a déclaré que son pays veillait à assurer les meilleures conditions de sécurité.

« Le gouvernement veut assurer à tous les Kenyans et aux amis du Kenya que nos forces de sécurité restent vigilantes et qu’elles continueront de déjouer toute tentative de menacer la paix », a déclaré M. Kibicho.

« Par conséquent, ces mises en garde aux voyageurs sont de toute évidence des actes inamicaux de la part de pays partenaires qui ont tout autant que nous subi la menace du terrorisme mondial, et qui comprennent sans aucun doute les répercussions de la menace terroriste », a dit M. Kibicho.

Xinhua

Laisser une réponse