Kokou Gozan: Il abât ses premières cartes

0

« Nous sommes maintenant dépassés. A chaque fois, les autorités augmentent les prix des produits de premières nécessité sans parler de mesures d’accompagnement », a lâché énervé Kossi Apétoh, un conducteur de taxi-moto à Lomé. Celui-ci s’emporte ainsi parce que, hier, le nouveau ministre du Commmerce Seth Kokou Gozan a lu un communiqué dans lequel les prix des produits pétroliers ont été revus à la hausse.  Cette mesure prend effet à compter de ce 19 juin 2010. L’oncle maternel de Faure, puisque le ministre est d’Agou localité d’origine de la grande royale, annonce ainsi ses couleurs.
Le super sans plomb par exemple que les Togolais utilisent beaucoup dans leurs motos et voitures passe de 505 F CFA à 580 F, soit une augmentation de 75 F. Le pétrole lampant de même passe de 450 F  à 525 F. Le gasoil aussi.

Mais là n’est pas le problème. Le mal est que les autorités ne pensent jamais au relèvement du niveau de vie des populations. Les salaires des fonctionnaires sont restés tels depuis des lustres. D’aucuns ironisent à ce propos en parlant de perdiems. Le Togo est le seul pays de la sous région où les salaires et le niveau de vie ne bougent pas mais, où les prix des denrées de première nécessité augmentent à une allure inquiétante.

Igomzikpé Malika Lynx.info (Stagiaire)

Laisser une réponse