Faure: Peux-tu t’approcher de ReDéMaRe ?

0

Sama Essohamlon: PDG ReDeMaRe

Sur ma table, le livre de l’économiste indien C-K Prahalad : «  Vaincre la pauvreté grâce au profit ». Mais Prahad est indien. Sa théorie pour réduire la pauvreté dans le monde est une bible pour les Africains. Que vaut une théorie d’un autodidacte de la trempe de Sama Essohamlon ? Bien que ce dernier ait fait ses preuves devant un parterre d’économistes africains, et du monde entier, de sa théorie et de ses livres, le Togo de Faure reste ce qu’il est. Dirigé par de bras obscurs, l’innovation est tout de suite tuée dans l’œuf. L’autisme dans lequel Faure s’engouffre dans un monde globalisé fait grincer les dents. Sur toute la ligne, on n’accuse pas le premier responsable de ReDeMaRe d’avoir failli dans la distribution des biens. On n’accuse pas l’établissement bancaire d’avoir dilaté les caisses comme « Investir dans l’Humain (IDH) » du protégé Kouassi Klutsè en mettant les biens de milliers de pauvres togolais qui lui ont fait confiance  vers des destinations inconnues. Pendant que ce vieux baron du RPT picole  tranquillement sa bière à la maison pour avoir saigné des fonds, Sama Essohamlon croupit en prison pour avoir eu le tord de donner du sourire aux familles togolaises. C’est les deux Togo au 21ème siècle, mieux tout le paradoxe sous l’ère Faure. On est parti d’une simple trouille, venue du voisin béninois avec le problème ICC, pour clouer un pauvre Sama qui faisait tourner à lui tout seul les ménages de près de 300.000 Togolais, si l’on part de la formule selon laquelle chaque adhérant de ReDeMaRe a  en moyenne six (6) personnes à sa charge. Pour cela, on a ameuté nos confrères du Journal l’Union, la caisse à résonance du parti, et des militaires, sans parler des sociétés de la place. Dans les enquêtes, ce qui revenait toujours est  que les responsables de ReDeMaRe sont des escrocs. Des escrocs qui n’ont jamais été inquiétés par leurs clients, ça c’est le Togo !

Le site propagandiste www.republicoftogo, chargé de gongonner des inepties, écrit : « Un autre flou persiste entre la date de l’autorisation donnée à ReDéMaRe en décembre 2009 alors qu’elle opérait depuis longtemps dans le placement d’argent. Comment les services de contrôle ont compris, dès le départ, le concept « distribution des produits de consommation et prestations diverses ». Ce n’est qu’après deux ans d’activités que tout un gouvernement responsable s’en rend compte !  Les sites onlines togolais incapables d’aller faire la moindre enquête ainsi que les  tabloïds acquis à la cause du pouvoir ont fait le reste dans la destruction systématique du PDG de ReDeMaRe.

Quand le Lynx a croisé Mr Sama Essohamlon du fond de ses geôles, très humblement l’homme dit ne pas « savoir pourquoi il est en prison ». Au Togo de Faure gare à l’innovation ! Nous avons au Lynx attiré l’attention du patron de ReDeMaRe qu’il avait plus a gagner en mettant la vérité de ses activités au grand jour qu’en nous cachant les zones d’ombre de son institution. Pour nous montrer sa bonne foi, tous les documents liés à ses activités sont désormais dans les mains de la rédaction du Lynx et seront décortiqués minutieusement par les journalistes et les économistes de notre Journal pour la manifestation de la vérité. Chers lecteurs, restés connectés car les jours qui suivent, promettent !

Passage d’un innocent en prison

Officiellement il est question d’une institution bancaire qui ferait 212% d’intérêts sur le dos de la population selon les recoupements du gouvernement relayés par leur gongonneur, le confrère l’Union. Alors, une bande d’escrocs qui, selon  Faure et associés, se sucrerait aisément sur le dos des pauvres togolais. Au Togo, la confusion des genres est si grande qu’on ne sait même plus qui du procureur, du policier ou du juge est plus voyou que celui qu’on déclare voyou ! On a vu la manière sauvage avec laquelle le pouvoir de Faure a nettoyé l’homme d’affaires franco-espagnol Jacques Dupuydauby et renvoyé l’ex-ami de papa comme un vulgaire bandit  pour le nouvel ami Bolloré qui aurait les dons de prédations que le fils adultérin admire tant. On a vu aussi comment un procureur zélé comme Robert Bakaï pouvait confondre activisme pour Faure et déontologie de son métier. L’étudiant en droit est prié de penser deux fois avant de continuer dans cette filière !

L’échec de Faure sur tous les plans se fait aussi visible d’autant plus que l’économiste de Paris Dauphine, d’après ceux qui ont vraiment vu l’ex-étudiant et son diplôme, se demandent si au moins il sait que rien ne peut faire prospérer un pays que si et seulement s’il y a création de la richesse ! Pour les faucons du RPT, le gouvernement et les banquiers de Lomé, ReDeMaRe est devenu leur tendon d’Achille. Pour cela, on a échafaudé des plans et des plans depuis que les Togolais ont fini par ne plus faire confiance aux banques de la place devenues trop gloutonnes. Ceux qui ont voulu faire main basse sur tous les comptes de ReDeMaRe n’en finissent pas de se ridiculiser et de se compromettre.

ReDeMaRe, les FAT s’en mêlent !

Un avocat de Mr Sama s’est au tribunal dans la journée de lundi 3 août. Une fois sur place, il dit ne pas comprendre les causes pour lesquelles son client est en prison. Fait remarquable, rapporte-t-il : le juge d’instruction devrait toujours nous interrompre pour faire face a de mystérieux « coups de fils venant de la gendarmerie et d’anonymes », assène t-il.

Depuis que la drogue ne fait plus bien avec un régime sous les feux des rétroviseurs, des radars et caméras américains, les officiers se succèdent aussi dans les couloirs de la justice à Lomé. On se demande pourquoi. Dans l’affaire ReDeMaRe, curieusement, des 1 milliard cash des clients en banque et 4 milliards sous formes d’investissements, ceci représente forcément un gros appât pour tous ces officiers et hommes de l’ombre. Le magot de ReDeMaRe, ces officiers véreux veulent se le partager.  D’abord ce n’est qu’après une rude bagarre que les avocats de ReDeMaRe ont obtenu que les sommes ramassées dans les succursales de Lomé n’aillent pas au trésor public mais plutôt dans une banque. Les banquiers de la place y lorgnent aussi et prient pour un échec de leur concurrent ReDeMaRe qui comme par magie est devenu la coqueluche de tout un peuple. Le PDG Sama Essohamlon poursuit : » Nous savions que les banques se sucraient sur le dos des populations, et nous avions proposés une économie sociale basée sur la justice »

Des mains obscures veulent prendre d’assaut le patrimoine de près de 50.000 Togolais…

 Joint au téléphone, l’économiste togolais Dr Yves Amaïzo dit ne rien comprendre. Pour lui, il faut créer la richesse pour sortir le Togo de l’impasse dans lequel ce pays criblé de dettes est embourbé. Disant ne pas connaître le dossier sur REDeMaRe et s’exprimera quand il aura le dossier en main, il se dit offusqué de savoir que l’Etat togolais devrait davantage se rapprocher et discuter avec le patron de l’établissement bancaire au lieu d’avoir du mépris pour lui en le traitant comme un vulgaire délinquant. Vous avez dit innover ? Même Gilbert Foussoun Houngbo dans son discours devant ses ministres à Kara réclame aussi l’innovation : « Soyons créatifs, imaginons le Togo plus prospère avec un avenir radieux et ne nous laissons pas entrainer par le conservatisme qui, sous prétexte d’éviter les risques de la nouveauté, nous condamne immanquablement à subir les défauts de l’existant. Le regard que nos populations portent sur nous est très exigeant. Les défis sont innombrables. Notre volonté et notre détermination devront nous permettre de les relever pour le grand bonheur de nos populations ».

Plus loin, il se susurre que le succès de ReDeMaRe commence par faire des jaloux. Faure aussi veut  monter sa propre chaîne et aurait d’ailleurs acheté  les services de CAURIS, un concurrent de ReDeMaRe. Il y a lieu d’éteindre la tornade ReDeMaRe qui embrase tout sur son passage. On a vu le commandant  Djibril faire des vas et viens  et en parler comme si le camp militaire était synonyme de ReDeMaRe. Les jours qui suivent s’annoncent riches en retournement de situation. Suivez- nous chers lecteurs…

Camus Ali  Lynx.info

 

 

Laisser une réponse