Conférence publique sur le Togo à Munich

0

 

Deux exemples vivants de la lutte pour la vérité des urnes au Togo

Le premier exemple est Matthieu Cichocki, le citoyen français qui a fait une grève de la faim pour protester contre le hold-up électoral du 4 mars et soutenir la cause de la démocratie togolaise.
Il est  important de savoir que des citoyens de tous pays soutiennent notre cause. C’est un signe encourageant pour les démocrates togolais, à l’heure où notre mobilisation doit être permanente et maintenue à son plus haut niveau. Les effets de ce genre d’engagement sont de mieux expliquer la
justesse de notre lutte aux femmes et hommes de bonne volonté du monde
entier, en particulier à ceux qui nous ont accueillis, les citoyens européens.
Le deuxième exemple est un citoyen togolais, Ati Randolphe, militant  démocrate de la première heure qui a connu tous les affres du régime inhumain des Gnassingbé : arrestation arbitraire, incarcération, tortures, exil.

Les deux hommes exposeront les raisons de leur lutte, de notre lutte commune. Ils échangeront ensuite avec l’assistance et rechercheront avec les participants les voies et moyens pour mettre fin au régime monarchique et dictatorial fondé sur la violence instaurée au Togo depuis le coup d’Etat sanglant du 13 janvier 1963.

Lieu de la conférence :     EineWeltHaus, Schwanthalerstraße 80 à Munich
Date et heure :         le dimanche 30 mai à 15 h

Pour vous y rendre :
1° à partir de la gare centrale de Munich (Hauptbahnhof), prendre les métros U4 (direction Westendstrasse) ou U5 (direction Laimer Platz) par le wagon de derrière et descendre au premier arrêt : Theresienwiese.
2° en voiture jusqu’à la gare centrale de Munich (Hauptbahnhof), prendre la Bayerstraße sur 500m environ puis tourner à gauche sur la Schwanthalerstraße.
3° à partir de la gare centrale de Munich (Hauptbahnhof) juste 10 minutes à pied.
Eventuellement se référer à Google Maps en tapant «Einewelthaus, München».

Contacts :
M. Jean Aziadouvo, Tél. 089 58 99 86 91 ou 0177 46 52 64 4 
Mme Mamah Idowou, Tél. 089 20 32 01 78 ou 0176 28 10 98 71.
M. Edoh Amédomé, Tél. 089 94 00 47 89
M. Touré Daw-Nitse, Tél. 089 69 39 98 73

 

Laisser une réponse