Adji Otèth AYASSOR : Le point d’achèvement ou la mort !

0

Ce qui pourchasse le caissier principal de Faure, Adji Otèth Ayassor ne s’est pas arrêté, celui-ci ne peut donc pas s’arrêter.  Deux milliards de dollars, c’est la rondelette somme que le ministre de l’Economie et des Finances veut voir effacer par les bailleurs de fonds afin de permettre au Togo de « consacrer beaucoup de fonds aux secteurs sociaux et vitaux, fers de lance de la relance économique ». Ayassor est très préoccupé par l’effacement de cette ardoise à tel point qu’il aurait perdu sommeil et appétit. Le point d’achèvement de l’initiative Pays Pauvres Très Endettés (PPTE) ou la mort, Adji Otèth Ayassor vaincra !

L’initiative PPTE, oh, cette fameuse initiative concoctée par les puissants argentiers de la Banque mondiale et du FMI pour faire croire aux quémandeurs et affamés des pays pauvres qu’ils sont de cœur avec eux, fait courir à quatre pattes le « décaisseur » des fonds publics au Togo. Cette initiative, comme nous le disions fait courir trop Ayassor.  Selon ses proches, l’homme de Défalé tient à tout prix que le Togo atteigne ce point d’achèvement dans les meilleurs délais

Le Lynx lui souhaite en tout cas du courage et de la persévérance dans ses rêveries.
Ayassor veut effacer toute trace des vols répétés organisés par les grilleurs d’arachide bien connus de la République. Mais le ministre a oublié que les commerçants de la Banque mondiale et du FMI qui sont avant tout des capitalistes ne renoncent jamais à leurs dus comme ça.  Rien ne se perd chez eux. Ils donnent par la main droite et retrouvent dix fois ce qu’ils viennent de céder par la main gauche. C’est comme ça que les choses fonctionnent à leur niveau.
Alors, demandez-nous à quel prix Adji Ayassor va réussir à faire annuler les dettes de son cher pays le Togo. Les Togolais sont appelés à la diète. Ils devront consentir mille et un sacrifices, eux qui sont déjà éprouvés et à bout de souffle. Comme quoi, d’aucuns mettent facilement la main à la caisse et volent impunément et les autres plus nombreux sont invités à régler la note. Augmentation du prix du carburant, tentative de supprimer des avantages de certaines catégories professionnelles tels les personnels du Ministère des Finances, des collaborateurs du ministre Ayassor lui-même, de la Fonction Publique ou de la communication, qui bénéficient chaque année d’un treizième mois communément appelé «treizo», toutes ces mesures à l’emporte-pièce portent la griffe du caissier en chef de Faure, Adji Otèth Ayassor. La survie des Togolais et comment ils doivent batailler pour affronter leur quotidien fait de nombreux problèmes s’amoncelant de jour en jour, l’homme de Défalé s’en moque. Pour lui, il faut vite atteindre le point d’achèvement de la fameuse initiative PPTE ou rien même si des têtes doivent tomber dans l’affaire. Et puis après l’annulation? Les voleurs ne vont-ils plus confondre les fonds publics aux leurs ?  Seul Ayassor a la recette.

Igomzikpé Malika Lynx.info

Laisser une réponse