Voilà un Patriote!

0

Que comptez-vous faire maintenant ?

Aucun recours n’est possible. Je ne suis plus dans la course, mais je reste au Togo, bien sûr. Je vais me battre pour que l’opposition ait un candidat unique, que je soutiendrai, comme en 2005.

Craignez-vous de nouveaux troubles lors du scrutin?

Le Togo a une très longue histoire de violence. Ce pays a lancé, le 13 janvier 1963, la longue série de coups d’État en Afrique. Les élections sont marquées par des violences qui font à chaque fois des morts. Le pouvoir a encore semé les germes de la violence, en fraudant sur les listes électorales. La population du Togo augmente de 2,57 % par an. Sur les listes électorales, la population du Sud du pays, réputée acquise à l’opposition, a augmenté de 7 % et celle du Nord, réputée acquise au pouvoir, a augmenté de 30 % !

 Sabine Cessou

Laisser une réponse