Au nom d’un certain nazisme tropical!

0

Le bruit courait, Pascal Bodjona l’a rendu vrai.Ironie de la réalité togolaise, des recoupements de Lynx.info dans la ville de Bafilo où les juges Abdou Assouma et Abdou Salami sont natifs et qui ont été dans toutes les contorsions pour disqualifier Kofi Yamgnane, il se rapporte que les célébrissimes hommes de lois se trouvent dans le même schéma que le bassari.Les deux juges sont nés vers, alors on a choisit le 31 décembre et une année de leurs choix comme année de naissance.Les vieux á Bafilo sont on ne peut plus clairs : «  les parents des deux étaient au Ghana,ils n’ont pas eu de pièces de naissance »

Le père de Faure qui a régenté le Togo pendant 37ans ,aux dires de ses amis dans l’armée coloniale s’appelait Toukroukpè Eyadema et serait né aussi vers.Revenu de la guerre d’Algérie où il servit comme marmiton,il va se faire adopter par les Assih.Il signera dans la foulée Gnassingbé Eyadema et ira plus loin en prenant avec des conseils de marabouts comme le glisse Me  Jean Dégli dans son livre la Tragédie Africaine la date de naissance de Gilchrist Olympio née le 26.12.1936 comme sa date de naissance.Donc pendant 37 années aucun juge de la haute juridiction togolaise ne s’est aperçu que le général avait deux actes de naissance.

Un ministre brute,un juriste véreux et récidiviste ça marche Faure

Le problème actuel du Togo est d’avoir laissé les résidus du HACAME faire mains basse sur des pans entier de son économie, de sa justice,de sa police.Du haut de la liste Pascal Bodjona. L’homme qui se vante chez des amis d’avoir garantie l’avenir de ses arrières petits fils. Sur le même fil, le procureur Robert Bakaï, le juge Bidassa et tout récemment un survivant de cette milice, le nommé Aclam Kpekpassé qui a refait surface sur le site de Charles Debbasch.

Aidés par les Gilbert Bawara, les Komla Mally, Robert Dussey et Yves Dogbé ça ne peut que faire Faure.Tous ces jeunes n’ont rien d’enviable á part leur goût démesuré de l’argent et la folle envie d’avilir le Togo.Le passé récent de Bodjona Pascal fait de lui un tricheur.Les diplômes vrais ou supposés vrais de Faure n’ont pas encore été prouvé, mieux aucun ami de Faure n’a encore levé le petit doigt pour avoir vu le plus intellectuel des Gnassingbé assis sur un banc á la Fac.Quand on n’a triché une fois dans sa vie on sait comment peaufiner les coups les plus tordus avec une panacée de brutalité et d’intelligence nocive.L’intelligence de Pascal Bodjona a fait régressé le Togo depuis qu’il a crée avec ses amis le HACAME alors depuis 18ans.Le récidiviste blanc Charles Debbash alias Kofi Souza ne demandait pas grand chose,lui qui cherchait une terre d’asile pour souffler du trop lourd poids de la justice française sur son dos.Charles Debbash a fait ses preuves avec le siphonnage des biens Vasarely.Pour un pays que le commandant François Boko décrit comme un Etat voyou, le colon blanc est une perle pour la classe dirigeante.


Faure et son double langage : mensonge permanent

Tout ce qu’il a reçu comme véritable legs de son feu père est son double langage.A son âge une petite star en la matière.Voilà un président qui dit vouloir réconcilier bourreaux et victimes et qui est incapable d’aller sur un terrain électif avec tous les candidats.Voilà un président qui dit vouloir primer le droit sur la force et qui tord le cou au droit, jongle avec des textes juridiques et utilise tous les outils du droit á sa disposition pour créer deux sortes de togolais.
Pire, avant même que les hommes de lois de Faure ne disent le droit ,plus surprenant, tous ses ministres étaient au courant de la disqualification de Kofi Yamgnane.Un ministre très proche glissait á la veille de ce coup tordu á Lynx.info « Kofi,il ne nous fait pas peur.Aussi, pensez vous qu’un hongrois vienne diriger la France ?»
Dans cette folie qui s’apparente à du nazisme tropical, ledit ministre aurait oublié les origines hongroises de Nicolas Sarkozi aujourd’hui président de la République française?

Comment voulez-vous qu’on respecte le Togo á l’intérieur comme á l’extérieur quand tout un pays est pris en otage par un groupuscule dont la panse serait plus grosse que l’esprit ?

Aux dernières nouvelles, c’est une petite leçon de patriotisme que le bassari vient d’infliger á ces  jeunes qui sont déjà vieux dans leur manière cynique de diriger le Togo en leur annonçant qu’il soutiendra le candidat unique de l’opposition.

En disqualifiant Kofi Yamgnane aux dires mêmes de tous les analystes et observateurs, ils viennent d’unir l’opposition dans leur hargne de couper la tête d’un candidat.

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse