SURSAUT TOGO et son Président Kofi YAMGNANE apportent leur soutien à Ferdinand Ayité

0

Le journaliste d’investigation Ferdinand AYITE du journal l’ALTERNATIVE, est actuellement traîné devant les tribunaux togolais pour avoir dénoncé des détournements gigantesques de l’argent public servant aux commandes des produits pétroliers indispensables à la vie économique du Togo.

On parle de quelques 500 milliards de FCFA, c’est-à-dire la moitié du budget annuel de la Nation! Le responsable de l’organisme d’Etat chargé des commandes, un certain M. ADJAKLY, est nommément mis en cause dans l’enquête menée par M. AYITE.

C’est donc ce premier qui a porté plainte devant les tribunaux de Lomé pour “diffamation”: il semblerait pourtant que les faits soient avérés. M. AYITÉ est connu sur la place pour être un journaliste d’investigation au-dessus de tout soupçon : ce n’est pas un plaisantin ni un fournisseur de fake news comme il en pleut à Lomé. De plus, il est connu pour être sans “pitié”, ni pour le pouvoir politique, ni même pour des organisations internationales accrédités au Togo quand celles-ci se permettent une conduite non irréprochable.

C’est ainsi que Monsieur l’Ambassadeur plénipotentiaire de France au Togo s’est récemment retrouvé, lui aussi, sous les radars de notre” limier” national…à très juste titre. Ce qui est probable, c’est que M. ADJAKLY n’est pas seul responsable de tant de détournements, quand on sait que le détournement de l’argent public est le mode favori de gouvernement par le pouvoir politique en place à Lomé. De là à penser que de très hauts personnages se cachent derrièr M. ADJAKLY, ne peut pas être complètement exclu. Mais qui? Si le procès, programmé pour ce jour même, est juste et équitable, les faits étant établis,

M. ADJAKLY devrait parler et dénoncer ses commanditaires. Le Togo est malade, gravement! Sa maladie provoque une fièvre devenue insupportable au malade qui a décidé d’éliminer par l’assassinat ses enfants les plus sains, dans la société civile comme chez les militaires. Justice togolaise, ne touchez pas M. Ferdinand AYITE, car ce n’est pas en cassant le thermomètre que vous calmez la fièvre! Liberté totale d’opinion pour la presse togolaise!

Pour SURSAUT TOGO

Le Président Kofi YAMGNANE

Laisser une réponse