Scanners en panne, ambulances de seconde main… : Le médecin colonel Songne Badjona englouti 10 milliards de F CFA de la BIDC

0

10 milliards de F CFA, c’est la rondelette somme que la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) a débloquée au profit de l’Etat togolais pour lui permettre de financer son projet de réhabilitation des centres hospitaliers. Projet connu sous le nom de Santé BIDC. Et pour conduire ce projet, le médecin-colonel Songné Badjona conseiller en santé du président a été désigné. Le projet a démarré mais à l’heure du bilan, tout porte à croire que les choses se sont plutôt mal passées et que le colonel Songné s’est révélé un piètre gestionnaire. D’après nos sources, au lieu de faire valoir la rigueur et le sens élevé de la chose publique reconnus aux hommes en tenue, Songné est tombé dans les tréfonds de la mauvaise gestion.  Ce que beaucoup redoutaient comme d’habitude dans de pareilles situations, arriva. A la place d’équipements haut de gamme, le médecin-colonel Songné Badjona est allé sortir des pacotilles moins chères et inutilisables. Or, avec 10 milliards de F CFA, le colonel aurait pu approvisionner les centres de santé du Togo en matériels nickel même s’ils ne sont pas en nombre suffisant. D’ailleurs, il vaut mieux disposer d’un seul, de deux ou trois matériels performants et utiles que d’une vingtaine de pacotilles bonnes pour la poubelle. Jusqu’au jour d’aujourd’hui, personne à part le colonel Songné ne sait dans quel pays les ambulances qui ressemblent aux véhicules que les Togolais appellent « France au revoir » ont été achetées. Sans oublier les scanners et les plateaux dont personne au Togo n’a bénéficié jusqu’à présent et d’autres équipements datables facilement au carbone 14. Avec 10 milliards de F CFA et non 10 ou 100 millions de F CFA, le médecin colonel Songné Badjona n’a fait que réhabiliter quelques bâtiments au centre hospitalier universitaire de Lomé-Tokoin aujourd’hui CHU Sylvanus Olympio et dans certaines structures sanitaires à l’intérieur du pays. D’ailleurs, dans l’enceinte du CHU Sylvanus Olympio se trouve un bâtiment inachevé vieux de plus d’une décennie (voir photo) que Songné avec ses 10 milliards du projet Santé BIDC n’a pu achever. Selon des sources recoupées de Lynx.info environ 7,685 milliards ont été déjà dépensés dans le cadre de ce projet. Prenez vos calculettes et serrez vos dents ! Le reliquat se trouve où alors ?

Le bâtiment (ci- dessus) construit depuis plus d’une décennie et inachevé du CHU Sylvanus Olympio

Il y a lieu que le colonel Songné Badjona s’explique sur la gestion de ces fonds que le contribuable togo

lais devra rembourser tôt ou tard. Interpellé entre-temps sur le dysfonctionnement du scanner du CHU Sylvanus Olympio payé avec l’argent du projet Santé BIDC donc à rembourser par les Togolais, Songné s’est versé dans des démonstrations acrobatiques qui n’ont convaincu personne. Il parlait à l’époque de l’inadéquation entre la capacité énergétique du nouveau scanner et les installations électriques du CHU Sylvanus Olympio. Comme si le matériel avait été commandé et installé par un profane. Cher colo, n’y a-t-il ni notice ni inscription sur le scanner pouvant avertir sur sa consommation électrique?  Que ceux qui rencontrent le colonel Songné Badjona, lui disent qu’on a tout compris et le Lynx le dégoupillera comme une grenade. Bien sûr pour avoir volé et mis la vie des Togolais en danger par sa gourmandise, sa méchanceté et…

Malika Igomzikpé, Taffa Biassi Lynx.info

 

 

Laisser une réponse