Sam Pètchètibadi Bikassam : Il a fait tomber Kokouvi Dogbé

0

Ironie du sort, il revenait au plus « non conseillé » des DG du Togo d’évincer son ministre. Après avoir tranquillement mis sous sa coupe Togotelecom en mettant en fumée 17 milliards, revoilà Sam Bikassam. Mais Faure a sa conception de la chose étatique. Entre un frère et un ami, le choix est clair, dit-on souvent. Faure a ainsi choisi entre son ami d’enfance Kokouvi Dogbé et son frère du village Sam Pètchètibadi Bikassam, le DG de Togotélécom qui avait défrayé la chronique à Lomé pour avoir confondu les caisses de la société aux siennes propres. Au moment où Dogbé le ministre de tutelle est débarqué du gouvernement, son subordonné Bikassam lui est maintenu à son poste « kankpé ». D’après des indiscrétions, il est reproché au ministre d’avoir « trop harcelé » Bikassam pour que ce dernier « lui renvoie souvent l’ascenseur », le groupe de mot si cher au président d’honneur du CAR Me Yawovi Agboyibo.  Ce qui signifie en termes clairs que Dogbé dérangeait souvent Sam Bikassam pour avoir sa part du gâteau assaisonné de billets craquants. Dans ce gâteau très bien connu des initiés, il y a beaucoup de choses.

 Qui a filé cette information à Faure pour que celui-ci décide de se séparer de son ami d’enfance? Suivez-bien nos regards. Ainsi, la déferlante Bikassam a emporté Kokouvi DOGBE. Aux dernières nouvelles, Sam Bikassam aurait retrouvé sa signature perdue entre-temps au beau milieu de la vague sulfureuse ayant emporté son ministre de tutelle.

« En tout cas, c’est entre eux. S’ils pouvaient se dévorer un à un jusqu’à s’exterminer. Ces gens n’ont aucun respect pour la chose publique. Ils ont fait trop de mal à ce pays qu’ils doivent s’effacer pour permettre à d’autres de venir prouver ce dont ils sont capables», a laissé entendre Dodji, un jeune sympathisant de l’opposition.

Cette affaire Dogbé-Bikassam est la petite portion émergée de l’iceberg surfe depuis  plus de 4 bonnes décennies le régime RPT. Ce sont des pratiques courantes connues de toute la maison RPT. Les ministres ont l’habitude d’appeler les DG sous leur tutelle pour leur intimer l’ordre de décaisser tel ou tel montant pour tel et tel autre besoin. C’est dans ces transactions gagnant-gagnant que les ministres se sucrent aussi un peu quoi. La gourmandise de Dogbé a eu raison de lui. Le Lynx lui souhaite prompt rétablissement dans « ses droits » acquis de père en fils. Que voulez-vous ? Président, ministres, DG, tous ces boulots de la République tendent à devenir une affaire de père en fils au Togo oooh. Tant pis pour les jaloux de leurs acquis !

Igomzikpé Malika Lynx.info

Laisser une réponse