Plus d’un million d’adhérents à Unir. Georges Aïdam, ce mensonge vous fait si petit !

0

C’est pratiquement devenu leur dada autour de Faure : mentir et partout. Pour le début du nouvel an, le transfuge du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Georges Aïdam que Faure a bien su dénicher pour son nouveau parti ne s’est pas privé de nous servir le plat mensonger 2013. Ici, on ment pour mentir. Le scrupule n’existe pas. La honte ne tue plus. Pis, dans la maisonnée, chacun a su fabriquer quoi dire au prince pour calmer ses sautes d’humeurs, ses caprices… Il faut seulement faire comprendre au prince qu’il est le plus aimé. Son parti Unir est le mieux installé dans les hameaux, villages et villes du Togo. D’autant plus que, lui-même, acculé par ses « bobos » ne s’y rendrait jamais sur le terrain pour voir de visu sa popularité immensément immense dont il jouit auprès de ses concitoyens qui n’ont accès qu’à un repas par jour- La stratégie, elle semble être toujours la même du père au fils. Du RPT à Unir. On choisi quelques « gros bras » kabyès pour garder les hautes murailles du pouvoir par les armes et les coups tordus et on assaisonne la sauce avec des intellectuels cupides, véreux, faux et malhonnêtes du sud.  Et depuis cinquante ans, la machine travaille si bien qu’il est difficile qu’elle se grippe. Le génie des enfants au sud du Togo est tellement si bien huilé qu’on ne  se tord même plus les pectoraux de voir un pouvoir à l’agonie renaître de ses cendres comme Orphée revenant d’entre les morts. Alors qu’on criait à hue et a dia pour une éthique en politique, voilà le nervi Aïdam Georges dans ses œuvres. Et il ne s’en cache même le visage un jour de Nouvel l’an pour démontrer au monde entier que les anges à UNIR  ont des sexes masculins, et féminins et qu’en huit mois d’existence, ils ont pratiquement fait ce que Laurent Gbagbo à fait en 30 ans pour asseoir le Front populaire Ivoirien (FPI) son parti. Eduqué les Togolais dans le mensonge serait devenu une fatalité ?

 

Georges Aïdam : Il ment comme un arracheur de dent !

L’ancien proviseur du lycée technique de Sokodé est dans ses éléments : la falsification de la réalité et le goût au faux. Celui qui passait le clair de son temps à recruter dans le tout Sokodé, hommes et femmes pour adhérer à sa famille maçonnique, la Rose Croix est entrain de nous abreuver de son savoir faire. Et Dieu seul sait, le nombre de diplômes, de bulletins qu’il aurait distribué aux non-méritants quant il officiait comme  patron des lycéens. Sinon, on ne peut comprendre et disséquer ce mensonge qui nous tape au visage de l’éducateur qu’il est ou mieux qu’il dit être. Tenez, dans une interview dans leur journal de propagande www.republicoftogo.com le pleutre, ne se fait même plus du souci de savoir que le monde l’écoute et le regarde. Tout de go, il annonce les couleurs : « Nous en avons d’ores et déjà plus d’un million et nous en attendons davantage ». Autant donner la clé de cette réussite aux Allemands dont les deux grands partis qui représentent le pays n’arrivent depuis 1978 à avoir 500.000 adhérents. Comme toujours, chers Lynxionautes, nous sommes allés aux sources pour rétablir la vérité afin que, chacun se fasse une idée sur les nouveaux preux de Faure. 384382 SPD – CDU-CSU  384397 Mitgliederzahlen der politischen Parteien Deutschlands im Jahr 2012 (Stand: Ende April) Wikipédia. La traduction française n’a même plus de sens d’autant plus que; les chiffres brillent de tous les feux. Et ceci, avec une population de 82 millions d’habitants. En France, le Parti Socialiste (PS) compte 174.000 adhérents et l’UMP affirme dénombrer 324 945 adhérents à jour de cotisation au 18 novembre 2012. Tout ceci pour une population de 64 millions d’habitants.

Des lors, comment prendre au sérieux un parti aussi neuf comme Unir. Et comme le mensonge est permanant, on ne se fait plus violence de savoir qui va gagner les élections. On est sûr de l’emporter haut les mains. Le prodige de Faure peut déjà avertir : « Pour qu’un parti gagne des élections, il y a un certain nombre de critères auxquels il faut satisfaire. Le premier, c’est le charisme de son leader. Il se trouve que le leader d’UNIR est le président de la République. Le second, c’est une implantation nationale, ce qui est le cas ». Qui dit mieux ?

Le ministre Gilbert Bawara et apparatchiks que nous connaissons bien à Lynx.info et qui ont fait l’Occident et ont travaillé à l’international peuvent-ils avoir le courage de dire au nouvel arrivant Georges Aïdam d’arrêter de prendre les Togolais pour des idiots et les chancelleries en poste à Lomé pour des béni oui-oui ? Faut -il rappeler à l’opportuniste notoire sans scrupules qu’on ne bâti pas une nation prospère dans le mensonge ? Faut-il botter le cul à Georges afin qu’il comprenne qu’on bâti un parti politique sur des bases saines, débarrassé de tous les scories comme le mensonge, l’opportunisme, la cupidité, le faux et l’usage de faux. Aïdam Georges qui a déjà annoncé qu’il est un piètre monsieur avec du faux dans les veines peut-il nous démontrer par quelle alchimie on peut en huit mois d’existence d’un parti, rassembler autant d’adhérents que le PS et l’UMP réunis ?

Soyons sérieux, ceci ne fait pas propre et honnête. Ni pour Faure déjà ridicule qui en avait bien besoin du vrai pour son image déjà trop terni moins pour son vice président déjà fait petit.. depuis qu’il est devenu un transhumant politique. Apparemment les couleurs sont déjà annoncées de ce que sera 2013…. bien sûr dans une simagrée du faux et du mensonge.

Camus Ali Lynx.info

 

Laisser une réponse