Plate-forme Europe-Togo pour le développement à la base

0

                   Le Club Togolais de Développement officiellement lancé

Dans le souci de cristalliser les nouvelles idées et pratiques inter agissantes dans un nouveau paradigme de stimulation des échanges commerciaux et des investissements pour l’auto-développement des populations à la base, il a été porté sur les fonts baptismaux le Club Togolais de Développement (CTD).

Créé le 05 novembre dernier à Bruxelles, le CTD a organisé une conférence de presse hier jeudi 10 décembre à l’Auditorium de l’Institut National d’Hygiène à Lomé. Au cours de cette rencontre, les responsables du CTD ont procédé à la présentation de leur structure et les principales missions qu’ils entendent mener sur le terrain. Pour le président Orphée Mézétou Adom, l’initiative est née de la « volonté de plusieurs personnes togolaises et européennes de renforcer les liens entre leurs communautés économiques et sociales.

Notre association se veut être la plate-forme d’échange et de réflexion entre toutes ces forces vives dans le cadre d’un progrès mutuel ». M. Adom a ajouté que de par le passé, des actions individuelles ont échoué dans leur phase de réalisation sur le terrain, d’où la nécessité pour les Togolais de la diaspora de se fondre dans une structure pour œuvrer collectivement dans la promotion du Togo en Europe en vue de stimuler les investissements socio-économiques.

Le CTD se propose de : être une plate-forme d’échange, de formation pour tout projet de développement durable, soutenir et accompagner tout projet socio-économique dans l’entreprenariat, défendre et soutenir la Diaspora à apporter toutes ses expériences au profit du Togo.

Le Secrétaire Général du CTD, Hervé Nani a insisté, pour sa part, sur le pragmatisme qui sous-tend toutes leurs activités. M. Nani a cité plusieurs réalisations du CTD au profit de la masse paysane à travers le Centre d’Appui de Formation aux Initiatives d’Auto-développement (CAFIA) basé à Elavagnon et la Caisse d’Epargne et de Crédit Communautaire Auroville (CECCA) installée à Badou. La Crecherie Bandinos de Kara est aussi une réalisation du CTD qui a commencé à œuvrer en faveur des populations avant son installation officielle. Pour les initiateurs du CTD, leur structure accueille toutes les personnes désireuses de stimuler et de promouvoir les échanges entre le Togo et l’Europe notamment les entrepreneurs, les investisseurs, les partenaires sociaux, la société civile et la diaspora togolaise.

Xavier Nono  Le Correcteur

Laisser une réponse