Gagnon Paniah : Il vire 2 milliards sur le compte de son enfant aux Etats-Unis

0

 

Gagnon PANIAH :   Le président de la Croix Rouge Togolaise qui a viré 2 milliards de F CFA sur le compte de son enfant aux Etats-Unis

Au pays du prince Faure, les voleurs sont toujours promus et d’honnêtes citoyens voués aux gémonies. Paniah Gagnon, puisqu’il s’agit de lui, actuel adjoint au chef brigade de la douane à Aflao a eu l’ingénieuse idée de virer la rondelette somme de 2 milliards des mignons Francs de la Communauté Financière Africaine (CFA) dans le compte de l’un de ses fils résidant sur le sol des yankee. 4 millions de dollars, voici la somme que le président de la Croix Rouge Togolaise a soigneusement mise au frais dans le compte de son rejeton pour brouiller les pistes. Un enfant qui ne travaille pas encore mais dont le compte est déjà garni, il y a de quoi susciter des soupçons au pays de Georges WASHINGTON et d’Abraham LINCOLN. Les Américains se sont mis à fouiller et sont tombés sur l’un des survivants des nombreux pilleurs du peuple togolais.   Actuel adjoint au chef brigade du poste  d’Aflao du côté de la frontière entre le Togo et le Ghana, Paniah Gagnon est dans toutes les sauces au Togo. Militaire de son état, il a été affecté à la douane togolaise sous le règne de Gnass père en compagnie d’un certain nombre de ses camarades d’armes triés sur la base de leur « amour prononcé pour le régime ».

Et pour la petite histoire, Paniah et ses compagnons ont bien servi le régime et ont même contribué à le maintenir sur pied. Ils sont parmi ceux qui arrosent souvent certains dignitaires du régime pour être conservés à leurs postes. Entre-temps trésorier général dans l’équipe Rock Gnassingbé, Paniah Gagnon est aujourd’hui président de la Croix Rouge Togolaise. Une institution dont le fondateur Henri Dunant se remuerait dans l’au-delà vu que son bébé est de nos jours infesté par des brebis galeuses et sans aucun scrupules. A en croire des sources proches du parti au pouvoir, l’affaire Paniah Gagnon n’a pas suscité une réaction énergique de la part de Faure, parce que l’incriminé a rendu de nombreux services au régime et en plus, dirigeant la branche togolaise de la Croix Rouge, trop de bruits autour de son cas pourraient entacher la crédibilité de cette noble organisation. De quoi faire sourire même un attardé mental. Au Burkina-Faso voisin, la même affaire de détournement de fonds publics a valu le limogeage du directeur général des douanes. Un milliard de nos francs avait été découvert dans l’une des caches de ce dernier. Au Togo, les oiseaux de même plumage ne s’éliminent pas et les lions ne se dévorent jamais.

Paniah Gagnon a amassé une fortune lors de son passage à la brigade de répression des stupéfiants à l’aéroport de Lomé et au sein du bureau exécutif de la fédération togolaise de football. En guise de remerciement pour services rendus, il est aujourd’hui nommé adjoint au chef de brigade d’Aflao. Ainsi, il pourra virer plus de 2 milliards sur le compte d’un autre de ses rejetons. C’est le Togo en vrai avec un système qui enrichit énormément les siens et appauvrit beaucoup les Togolais. Le cas Paniah Gagnon n’est qu’une infime partie émergée de l’immense iceberg de prédation et de vol organisé au Togo.

Pour l’heure, personne n’inquiète Paniah Gagnon. Il sait en tout et pour tout que rien ne lui arrivera car le système mis en place par les Gnassingbé et alliés est ainsi régi depuis des décennies. La fin de ce système pourri n’est pas pour demain !

Anicet Moutouari Lynx.info

Laisser une réponse