Omar El Bechir a quitté l’Afrique du Sud pour Karthoum (officiel)

0

Je ne vois pas le gouvernement l’arrêter

Effectivement, le président soudanais Oumar el Bechir n’attendra pas la décision du tribunal sud-africain qui statue sur son cas en rapport avec les mandats d’arrêt lancés par la CPI.
Il a quitté l’Afrique du Sud.

Un reporter de la BBC sur place rapporte que l’équipage de son avion avait reçu l’autorisation de décoller.

Son jet privé a quitté l’Afrique du Sud rapportent de leurs côtés plusieurs sources officielles en Afrique du sud et à Khartoum.

La sécurité était renforcée pour l’occasion sur la base aérienne de Waterkloof à Prétoria.

Un académicien sud-africain avait également affirmé plus tôt qu’il ne s’attendait pas à ce que le président soudanais soit livré à la Cour Pénale Internationale par son pays.

« Je ne vois pas le gouvernement l’arrêter”, avait affirmé Shadrack Gutto, directeur du Centre Africain d’études sur la Renaissance africaine à l’Université d’Afrique du Sud, au journal Business Day.

Un tribunal sud-africain qui siégeait dimanche à la demande d’une ONG, lui avait interdit de quitter le pays au moins jusqu’à ce que la justice se soit prononcée sur la demande d’arrestation envoyée par la CPI. Une audience était prévue en fin de matinée à Pretoria.

Avec Agences et BBC Afrique

Laisser une réponse