Oh Oh La Franceafrique et Compaoré étaient dans les rôles

0

C’est comme dans un film quand la France veut opérer dans la bêtise. Gbagbo, lutteur jusqu’au bout du fil n’a pas compris que la nébuleuse a de gros bras et compacts. Ils ont tellement de tours dans leur ceinture que tous les coups sont permis. Même les journalistes au Togo ne comprennent rien de ce qui se passe. La réalité est tellement grave, que la Franceafrique a commencé par faire du voyou la victime et la victime le voyou. Chacun dans sa paperasse accuse les proches de Gbagbo qui auraient déchiré des papiers sur lesquels seraient écrite la victoire d’un certain Alassane Wattara.

Mais au-delà de tout, il y a à s’interroger. D’où vient soudainement ce score à la Soviétique de Wattara? Pourquoi wattara avait voulu que des minis-bus à lui transportent le matériel? Qu’a t-il tramé avec les sénateurs américains pour que Hilari Clinton qui connait à peine la politique africaine monte sur ses ergots? La Côte d’Ivoire n’est pas le Togo et Gbagbo n’est pas Faure moins encore Compoaré. Les Ivoiriens ont commencé par comprendre que France Telecom à qui Gbagbo a ouvert les bras, aurait envoyé ses ingénieurs et experts en tripatouillage des données informatiques. Comme Francois-Xavier Verschavé le décrivait, tout fonctionne comme avec les vases communicants, quand la France envoie ses génies. Les vrais urnes sont transportées ailleurs pour permettre à la France d’installer ses génies. Et ce n’est pas un hasard qu’Euronews s’est empressé de confirmer la victoire d’Alassane Watarra au détriment du président sortant, Gbagbo. Trop de confiance de Laurent Gbagbo est entrain de faire défaut. Il voulait être démocrate. La Franceafrique ne connait pas ce langage. La Côte d’Ivoire est le pion de l’Afrique de l’ouest et le Sénégal qui ne possède aucune ressource, à part des champs d’arachides, enviait ce pays et a mis ce pays à prix. Comme par le passé les mêmes dirigeants sénégalais avaient aidé la France à liquider Air Afrique pour que Air France et Air Sénégal prennent les airs. Le quadra Compaoré- France-FranceAfrique et Wade réussira t-il? Gbagbo ne peut que bousculer pour un audit des appareils et des ordinateurs qui auraient peaufiné le vol. Après tout, la Côte d’Ivoire n’est pas une République bananière comme le Togo. Et Gbagbo et sa Côte d’Ivoire ont prouvé par le passé qu’ils pouvaient rebondir  même avec une victoire volée!

Camus Ali Lynx.info

 

Laisser une réponse