L’Europe qui vante la naissance du prince anglais conseille l’homosexualité aux Africains !

0

« Ces petits blancs-là n’ont jamais fini de nous étonner quoi. Ils font de la naissance d’un enfant fut-il prince un événement planétaire alors qu’ils clament partout leur liberté à l’homosexualité. Si le père ou la mère était homosexuel, cet enfant n’allait pas naître. Et puis, parmi tous ceux qui jasent autour de cette naissance princière, personne ne se demande si le prince William était pédé, la couronne britannique allait se débrouiller comment dans son ordre de succession », s’interroge avec un brin de moquerie notre interlocuteur, enseignant retraité à Bafilo dans la partie septentrionale du Togo. Eh oui, supposons un instant que le prince William ne se soit pas marié et ait décidé au nom de sa si chère et illimitée liberté d’être exclusivement homosexuel, la couronne anglaise se serait prise comment pour régler ses problèmes de succession étant entendu que le petit garçon que vient d’accoucher la duchesse Kate Middleton est le troisième dans l’ordre de succession après son grand père, le prince Charles et son père William?

A l’heure où nous écrivons ces lignes, la presse people ne cesse d’en parler et de rebattre les tympans du monde entier. La radio RFI a annoncé que la naissance ce 22 juillet du petit garçon de William et de Kate Middleton était tant attendue. Mais personne parmi les confrères très intéressés par cette naissance princière ne dit ce qui devrait se passer si le prince William était homo et ne pouvait donc pas procréer et assurer une descendance. Après tout, le prince n’est-il pas libre de décider de son orientation sexuelle comme tous les homos de la planète!

En effet, nous avons été obligés de nous intéresser à l’affaire pour permettre aux uns et aux autres si attachés à leur sacro sainte liberté de comprendre une pour toutes que, leur fameuse liberté ne veut en aucun cas signifier connerie, cochonnerie, pagaille, désordre. Ceux qui croient être au-dessus de tout avec leur liberté doivent savoir se faire aussi petit. Certes, la liberté est indiscutable, inviolable mais elle a aussi ses limites. Tout a des limites sur cette terre. L’homme naît, grandit, vieillit et meurt. Il y en a qui meurent d’ailleurs à la naissance ou qui trépassent avant la vieillesse et ainsi de suite. Qui peut au nom de sa liberté contrôler sa vie au point de décider de ne pas mourir ? Un être humain ne peut pas tout se permettre. Qui peut s’opposer à la volonté divine ? En créant les Hommes de sexe différent, masculin et féminin, Dieu s’est assuré de la pérennité de l’espèce. Si tel n’était pas le cas, le Créateur aurait créé uniquement soit les hommes (sexe masculin) ou les femmes. Ceux qui pensent que leur liberté est illimitée et leur permet de tout faire n’ont qu’à revoir leur copie avant qu’il ne soit trop tard pour eux. Pendant que l’on y est, il faut que l’on dise des vérités crues à certains pour qu’ils se calment un peu et cessent de s’agiter pour rien. Du n’importe quoi et des conneries ! Mêmes les animaux savent que le genre masculin doit s’accoupler avec celui féminin. Si la liberté était illimitée et permettait de tout faire, les homosexuels n’avaient qu’à mettre au monde des enfants.  Les lesbiennes peuvent-elles procréer ? Et les pédés ? Alors, que les gens cessent de provoquer Dieu et de se comporter comme s’ils pouvaient décider de naître ou de ne pas mourir.

Tous ceux qui ont dans la tête des conneries et cochonneries feraient mieux de s’aviser avant que l’irréparable n’arrive.

Que deviendrait la société humaine si tous, hommes et femmes décidaient d’être homosexuels?

Pâ Tamba Lynx.info

Laisser une réponse