Le putschiste de 2005 refuse d’envoyer ses félicitations à son voisin du nord !

0

Le putschiste de 2005 du Togo reste encore muet comme une carpe

C’est un fait. Faure Gnassingbé qui a trempé dans le coup d’état de Gilbert Diendéré semble ne pas être sur la même longueur de joie que les burkinabè. Et pour cause. Les félicitations qui pleuvent dans le monde entier sur la démocratie réussit au Burkina-Faso semble ne pas trop faire l’affaire du Chef de l’Etat togolais. Prompt à envoyer des messages de félicitations ou de compassion à tout va, le putschiste de 2005 du Togo reste encore muet comme une carpe avec la parfaite réussite du jeu démocratique qui a vu Roch Marc Christian Kaboré le remporter au premier avec 53% des voix. Il faut rappeler aux lecteurs du journal préféré que,les islamistes étaient encore de casser les jambes aux Parisiens dans le Bataclan, quand à 23 heures sur le site de la république, Faure adressait déjà son message de compassion à François Hollande. Tour à tour, tous les opposants Burkinabè sont allés féliciter l’heureux élu. De sa prison de La Haye, Laurent Gbagbo ne s’est pas dérobé à cette règle. Espérons que, Faure Gnassingbé et Alassane Ouattara ne sont pas déjà entrain de concocter des plans machiavéliques pour mettre en mal la nouvelle démocratie en marche dans ce pays voisin. Quand on écoute encore la bande audio de Soro Guillaume, qui appelait à descendre mater le peuple….il y’a lieu de craindre que Faure Gnassingbé voit d’un mauvais œil la démocratie qui a jailli de terre au Burkina-Faso.

Djima Matapari

{fcomment}
 

Laisser une réponse