Le prince assis sur une poudrière

0

 

Le préfet de la République a enfin son serment en poche. Il avait annoncé des chantiers comme celui de la lutte contre l’impunité mais il y en a qui trouvent qu’il ne pourra rien faire sur ce plan. Ayant ses fesses sur une poudrière, il réfléchira mille fois avant d’aller sur ce terrain glissant, très glissant.

 

Faure avait laissé entendre sa volonté de mettre fin à l’impunité au Togo mais, connaissant bien les habitudes du clan quand il s’agit de défendre ses intérêts, beaucoup de Togolais doutent de sa volonté d’en finir une fois de bon avec cette gangrène, la matrice nourricière du système.

S’il décide véritablement de s’attaquer à l’impunité et de châtier tous ceux qui ont eu à commettre des actes de violences de 1958 à nos jours, il aura « Faure, très Faure » affaire à son propre camp. Surtout au cours de la période d’avant, pendant et après 2005 qui a vu son entrée en jeu en tant que président du Togo.
En effet, tout le monde sait que la plupart des exactions à caractère politique est à mettre à l’actif de son bord, le système RPT dont il a hérité. Faure va-t-il scier la branche sur laquelle il est assis ?

En voyant naître la Commission Vérité-Justice et Réconciliation, d’aucuns ont sauté de joie pensant qu’enfin, la lumière sera faite sur les actes de violences au Togo.  Erreur ! C’est mal connaître le régime RPT.
Pour ceux qui ne le savent pas encore, le RPT fera la réconciliation à sa manière et la lutte contre l’impunité, n’en parlons pas. Le pouvoir a déjà sa petite idée à ce propos. Si le prince héritier va à l’encontre de la volonté de son camp, il risquera « Faure » bien son fauteuil. Il le sait plus que quiconque.

La poudrière sur laquelle il est vautré lui laissera-t-elle le temps de faire sa petite révolution dans un système aussi miné que celui quarantenaire mis en place par son feu père Gnassingbé Eyadema ?

Mabizo Kiri Lynx.info

Laisser une réponse