Le Lynx a rencontré le patron de ReDeMaRe dans sa prison

0

Lynx. info : Depuis combien de temps êtes-vous en prison ?

Monsieur SAMA : Je suis en prison depuis soixante huit (68) jours. J’ai été en effet déposé à la prison civile de Lomé le mardi 20 juillet 2010.

Lynx.info: De quoi vous reproche le pouvoir togolais ?

Le pouvoir togolais reprocherait à ReDéMaRe d’exercer des activités non-conformes aux règles et sans pour autant énumérer les activités en objet et les règles qui s’y rapporteraient.
J’ai toutefois souvenance que le Ministère chargé du commerce et de la promotion du secteur privé a assimilé les activités de ReDéMaRe aux activités financières et de micro finance sans justification aucune.

Lynx.info: Et que vous reproche la justice ?

Je vois en la justice la main du pouvoir qui assimile la non-conformité qu’il me reproche à une infraction, à savoir le faux en écriture publique, doublé d’infraction d’usage de faux. « La justice » tire argument de l’article 174-5 du code pénal qui dispose : « Sera puni d’un mois à un an d’emprisonnement et d’une amande de 20.000 à 100.000 francs ou d’une de ces peines seulement : 5) quiconque fera sciemment des déclarations inexactes dans la constitution d’un dossier administratif relatif à l’attribution de prestations ou à la reconnaissance d’une situation ouvrant droit à certains avantages ou distinctions ».
 
Or, en tant qu’Administrateur du G.I.E ReDéMaRe, tout fait que l’on peut me reprocher dans l’exercice de mes fonctions doit s’inscrire indubitablement dans le droit pénal des affaires en zone OHADA. L’acte uniforme relatif au droit des sociétés commerciales et du Groupement d’Intérêt Economique a prévu en la matière des infractions relatives à la constitution de ces personnes morales. Concernant les sanctions, le législateur communautaire renvoie aux législations des Etats parties.
 
Les dispositions de l’article 174-5 du code pénal ne me sont donc pas applicables. Les règles particulières à une matière ai-je appris, dérogent à celles du droit commun.
« La justice » a cru devoir ajouter aux infractions ci-dessus relevées, la tentative d’escroquerie. Or, il n’y a aucun plaignant.
C’est le lieu de souligner que les avoirs de ReDéMaRe avaient fait l’objet de gel par une ordonnance du Doyen des juges d’instruction pour des faits de blanchiment de capitaux. Suite à des investigations, ce dernier a rendu une ordonnance de mainlevée, laquelle précise que les fonds déposés appartiennent aux adhérents.

Lynx Info : Mais le pouvoir dit que vous faites des taux d’intérêt à plus de 212%. Est-ce possible pour une institution bancaire ?

Qui a dit à ce pouvoir que nous faisons des taux d’intérêt ? Et qui lui a dit que nous sommes une institution bancaire ?
A ce que je sache, ce pouvoir n’a jamais encore posé la question en termes de ce que nous faisons exactement. Nous avons été saisi plutôt par une sommation ministérielle qui faisait allusion à une soi disant analyse de notre modèle et de son système que l’on a comparé sans nous avoir approché à de l’exercice financier ou de la micro finance. C’est ce que j’appellerai une devinette et jamais une analyse.
Soyons sérieux ! A ce troisième millénaire un modèle économique et son système basés sur un, deux trois jusqu’à cinq documents et de surcroit une expérience pratique de plus de deux années ; le tout prétendument analysé par le ministre de la sécurité, celui de la justice sur ordre du ministre des finances et de l’économie, ensemble avec le ministre du Commerce, sous la pression  de l’invisible lobby financier n’est qu’une comédie ; ceci parce que le ministre de la sécurité ne verra que la porte de la prison où je me retrouve comme vous le voyez, et son collègue de la justice, lui, des chefs d’accusation qui se résument à des « faits complexes et graves ».

Lynx Info : Vous pouvez nous dire le secret de ReDéMaRe ?

Le secret de ReDéMaRe est qu’il est sorti d’une école de la solvabilité. Qui dit solvabilité dit tout ce qui est de plus cher et de plus recherché pour le pouvoir d’achat accessible à tous et n’entraînant aucun mal ni à la monnaie ni à la finance  ni à l’investissement. Autrement le monde s’écroulera sous le poids de la dette pour faute de solvabilité. Cela n’a rien à voir avec des soi-disant intérêts qui pénalisent plutôt que de nourrir l’homme autour de qui tout abonde sauf le savoir de la solvabilité du système financier.

Lynx Info : Le pouvoir compare votre institution à ICC au Benin. Qu’est-ce qui vous distingue ?

Il aurait pu me dire ce que fait cette institution et qui a trait à ce que nous faisons. L’on ne peut comparer objectivement que des choses que l’on est sûr de bien connaître ou d’avoir bien connu. Je suis mal placé pour comparer ce que je ne connais pas à ReDéMaRe.

Lynx Info : Le pouvoir dit qu’à long terme vous essuierez le même revers qu’ICC au Benin. C’est ça ?

Pour comprendre par revers vous voulez dire que ReDéMaRe sera insolvable à long terme ? Si oui, c’est nous qui  sommes les premiers à affirmer être sorti d’une école de solvabilité !  Les gens capables de prédire le contraire sont curieusement ceux-là mêmes qui, malgré leur prétendu savoir, ont rendu ou contribué à rendre le monde insolvable ! Comment peuvent-ils nous donner des leçons sinon qu’ils sont dans la confusion totale ?

Lynx Info : Le pouvoir dit que près de quatorze milliards se sont envolés. Est-ce vrai ?

Comparer la consommation des biens, produits et services par des êtres humains à du capital envolé, c’est ignorer l’importance de la dignité de ces derniers, surtout en matière de gouverner les hommes.

Lynx Info : Il paraîtrait que ReDéMaRe ferait beaucoup de choses dans l’illégalité. C’est ça ?

ReDéMaRe est un Groupement d’intérêt économique régulièrement inscrit au Registre du Commerce et du Crédit Mobilier. Il offre conformément aux bases fondamentales de son modèle d’Economie Sociale de Marché Commun (ESMC) et son système de Marché de Crédit en Nature Pérenne (MCNP), des produits et services marchands en termes de solvabilité ou pouvoir d’achat, deux concepts nouveaux qui semblent égarer les non avertis ou mieux, ceux qui refusent de s’inscrire à l’école de la solvabilité.
La qualification marchande du système puise sa source dans les documents ci-après :
1-     L’Identité ReDéMaRe, document dans lequel sont diagnostiqués les maux de notre marché et la proposition des solutions appropriées ;
2-     Le modèle économique, document qui fait ressortir les formules qui exposent le côté scientifique du modèle (ESMC) et de son système (MCNP) ;
3-     Du bon usage de la monnaie, document qui consacre les véritables pratiques du modèle et du système en tant que métier marchand confié à l’applicatif MCNP ;
4-     L’école de la solvabilité, document qui trace le plan global de la solvabilité du marché, du modèle et de son système à travers ses politiques, ses outils ainsi que ses produits.
Tous ces documents ainsi que l’applicatif MCNP ont fait d’une part, l’objet de protection au niveau du BUTODRA et d’autre part, l’objet d’un dépôt légal au niveau de l’autorité compétente de l’Etat.
Du reste, seul celui qui me poursuit peut vous dire les choses que ReDéMaRe ferait dans l’illégalité et surtout ce en quoi consisterait cette illégalité.
Je crois devoir vous dire pour l’essentiel que le modèle ESMC est régulièrement enregistré à l’O.A.P.I.

Lynx Info : Quels sont les domaines d’actions de votre institution ?

Notre domaine d’action est le marché. Notre réseau, basé sur les systèmes d’information et de communication nous permet  de mettre en œuvre notre système marchand dit MCNP (Marché de Crédit en Nature Pérenne) source du Revenu Périodique Garanti (RPG), un pouvoir d’achat innovant lié à la modalité de Crédit en Nature Prépayé (CNP). Grâce au RPG donc, nous faisons le lien entre l’offre et la demande de nos membres et partenaires multisectoriels du marché global.

Lynx Info : Vous avez un message pour vos adhérents depuis votre prison ?

Mon message à leur endroit c’est de leur dire de rester sereins. Qu’ils ont déjà une identité que des milliers d’autres s’apprêtaient à obtenir. Eux, en plus des milliers d’autres ont tous besoin d’une économie qui respecte leur dignité. Une économie qui se soumet à eux et leur livre des biens, produits et services en abondance. Il n’y a que la maîtrise  de la solvabilité pour que notre économie fasse cela. C’est ce que l’identité ReDéMaRe leur a déjà apporté. Qu’ils sachent qu’aussi longtemps qu’on parlera et posera des actes à notre place, l’on s’éloignera de cette vérité que nous détenons et qui finira par triompher par la grâce de Dieu. Car ReDéMaRe, porteur d’un modèle et d’un système, un complexe d’économie : sociale, marchande, et commune ou solidaire n’a rien de mal ni à l’économie ni à qui que ce soit, au contraire c’est bien pour tous. Celui qui trouverait le contraire ne l’a pas encore compris tout simplement. C’est ce que nous allons prouver, s’il plaît à Dieu aux yeux du monde entier, dans le calme, la sagesse et la patience avec Dieu comme inspirateur, Protecteur et Guide. 

Propos recuellis par Camus Ali Lynx.info 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Laisser une réponse