Gohou Michel: « Oui » Aline je t’aime pour la vie!

0

L’histoire d’amour entre le comédien Gohou Michel et la belle Aline, caissière, s’est matérialisée devant le maire, le 13 février dernier à l’hôtel communal de Cocody.

Le 14 février 2009, il lui avait fait la ferme promesse de la conduire devant le maire. Un an plus tard, Michel Gohou tient parole. Et voilà Aline Pena devenue madame Gohou, le 13 février 2010, la veille d’un jour symbolique : la saint Valentin, fête des amoureux.

Ce samedi, dans une salle de l’hôtel communal de Cocody bondée d’amis, de parents, de connaissances et de la présence de personnalités, dont le ministre guinéen de la jeunesse et des sports, du commissaire du gouvernement Ange Kessi, invités d’honneur de l’heureux évènement, Michel et Aline ne sont dit «oui» pour la vie.

Mariage. Gohou a pris Aline A 12 h15 minutes, lorsque le premier magistrat de la commune de Cocody, Jean-Baptiste Gaumon Diagou, l’officiant du jour, pose la question célèbre :
«Consentez-vous à prendre pour épouse mademoiselle… ?», des voix féminines, persistantes, fusent du public : «on veut pas! on veut pas !», crient-elles.

le comédien est aussitôt assailli par une meute de femmes sur l’estrade. Scène inhabituelle. Clémentine Papouet (Cléclé) et d’autres collègues comédiennes étaient venues dire «non» au mariage du compagnon Gohou, qu’elles accusent de trahison. Une dizaine de minutes, c’est le temps qu’à duré le scénario improvisé qui aura fait marrer l’assistance. avant que Gohou ne prononce enfin, avec force et vigueur, le fameux «oui !».

Qui sera accompagné du tout premier baiser légal… très langoureux à Aline. Mettant ainsi fin à dix ans de vie en concubinage. Gohou et Aline unis, ont opté pour le régime de la séparation de biens, en présence de leurs témoins respectifs. Michel Bohiri pour Gohou et Hortense Gadji pour Aline.
Après la cérémonie civile, un sympathique cocktail a été offert aux invités, dans une ambiance bon enfant.

Abidjan net+ Lynx.info

Laisser une réponse