Foccart : les archives sont ouvertes

0

On espère connaître les tenant et aboutissant de la politique criminelle menée par Foccart et De Gaulle en Afrique, cette politique françafricaine criminelle dont les souverainistes se glorifient au risque de cautionner un racialisme au relent colonial.
Aura-t-on les éléments de réponses concernant ces guerres ignobles déclenchées par la France au Cameroun dans les années soixante, l’assassinat de Moumié et ses commanditaires, idem pour Ben Barka, ou la guerre soutenue par la France au Nigeria (Biafra) qui a fait deux millions de morts fin des années soixante…? Sans compter sur les dictateurs installés par le diabolique duo françafricain Foccart-De Gaulle : assassinat du président élu démocratiquement du Togo, Sylvanius Olympio, mise en place des dictatures Eyadéma au Togo, Bongo au Gabon, Bokassa en Centrafrique, …

Lire également :

– La Françafrique et les « Tueurs de la République ». Opération « Omo » sur Félix-Roland Moumié. L’assassinat d’un leader politique par l’Etat français en 1960, sous le Général de Gaulle (vidéos)

– Affaire Ben Barka : Après les blocages, on s’attaque à l’avocat de la famille (Afriques en Lutte)

Laisser une réponse