Fin d’une époque : Le Crocodile de Bangéli arrache l’électorat du nord au RPT

0

 

« L’art d’être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l’art de réussir » Napoléon 1er

Ce qui diffère le vieux briscard de la politique Kofi Yamgnane aux stratèges et courtisans de Faure est qu’il sait s’adapter á tous les évènements.Un universitaire dit de lui qu’il «  vit au rythme des saisons »
Ayant fait ses premiers armes avec un rusé de la politique comme François Mitterand,soulevé tel Hercule la dictature quarantenaire du Togo n’est plus qu’un jeu d’enfants.

 Son avantage, Kofi Yamgnane au delà des salons feutrés de l’Elysée et de sa mairie de St Coulitz est resté avant tout villageois. Quand il rentrait des vacances dans son Bangéli natal,il participe á tous les rites et va saluer les « vieux ».En pays Bassar un détail très important.Demandez á Bodjona si il est encore allé dans son Kouméa natal ;il vous répondra il n’y a pas de climatiseur moins encore d’eau potable á boire.

L’audace, ce colosse de Kofi Yamgnane l’a démontré en faisant ce que Eyadema en 37 ans de règne n’a osé le faire :26.000 km de routes et pistes en moins de 6 mois.Un vrai Safari á la conquête du petit peuple:ces laissés pour compte, ces démunis,ces humiliés par la force brute du pouvoir.

Et comme l’histoire bégaie,Gilchist Olympio que le pouvoir a passé près de 40 années á humilier,et á traiter de tous les noms d’oiseau devient le chouchou, l’opposant le plus fréquentable.Le site de Faure www.republicooftogo.com  ne tarie plus d’éloges dans son édition du 5 janvier : « Qu’on l’apprécie ou qu’on le déteste, Olympio a le mérite d’être un opposant de la première heure ; contre Gnassingbé Eyadema d’abord, puis contre le président Faure Gnassingbé. »
Au désormais opposant indésirable Kofi Yamgnane, le site poursuit : « L’homme n’a pas de base électorale au Togo, pas de structure, pas de parti et surtout aucun statut d’opposant dans la population. Faire du marketing en France ne permet pas de remporter une élection au Togo » La panique s’empare du RPT et de Faure.

L’argent du RPT,Kofi avertit ses supporteurs : »Quand  le RPT vous le donne, n’hésitez pas les amis ; cet argent est á vous, prenez-le  et moquez-vous  après de la  vermine. »

Les fruits de ce travail de titan, Kofi est entrain de les récolter.Dans la Kozah, fief dit-on des Gnassingbé depuis des lustres, vieux, vieilles et jeunes étaient au rendez-vous scandant en chœurs « Essounene ». La jeunesse dans la Kozah, dit avoir désormais leur star : Kofi Yamgnane et cette jeunesse ne s’en cache plus : « Kpatcha nous a donné l’ordre de voter Kofi Yamgnane »Quand les journalistes du Lynx et d’un journal autrefois favorable au RPT ont voulu savoir le sort que la jeunesse de la Kozah réservait á leur illustre fils Faure, tous ont répondu : «Ce complexé qui ne sait même plus d’où il vient á son sort dans les urnes.Si il n’a pas volé ,il sait qu’il ne passera pas »

Pour l’instant c’est un Kofi dans son petit boubou de tisserands bafilois qui jubile; et il sait que le chemin n’est plus loin pour s’asseoir sur ce fauteuil que les Gnassingbé de père en fils tiennent  d’une main de fer.

Anicet Moutouari  Lynx.info

Laisser une réponse