EN ATTENDANT LE BEAU (Suite) Sanglots ! [ Sénouvo Agbota ZINSOU]

0

Sanglots! Sanglots! Mer amère de misère, sanglots!
Au pays où sanglots rime avec hôpitaux
Nul ne se demande aujourd’hui ce que ça vaut
Ou si une peau d’homme s’y vend plus cher qu’un crapaud
Un miracle sortira-t-il peut-être du panneau
Où, Papa Siva , tes sombres et cyniques bourreaux
Après l’œuvre des balles s’acharnent sur toi au couteau
Et hissent ton grand nom comme un macabre drapeau ?

Abobo! Abobo hoo!
Mi kpa abobo po gakokoe tingo! tingo!

Sanglots! Drapeau de tête de mort au sommet de nos maux
Phare lugubre de meurtriers qui chargent le fardeau
Sur la tête de leur victime : Sylvanus Olympio
Sanglots! Agonie d’hommes aux vaisseaux,
Aux intestins, au coeur et surtout au cerveau
Tourmentés, rongés par de funestes oiseaux
Rapaces laissant derrière eux des lieux infernaux
De désolation, misère, dettes, deuils et chaos

Abobo! Abobo hoo!
Mi kpa abobo po gakokoe tingo! tingo!

Sanglots! Tous les jours, des foules livides arpentent le plateau

Et qu’y trouvent-elles au bout ? Guérison ou tombeau?
Sanglots! Nos visages éclatent, coulent comme des ruisseaux
Nos voix déchirent les cieux répétant : trop, c’est trop!
Mais le système est sourd, hermétiquement clos
Rien à attendre de lui, rien qui soit nouveau
Nos perles de larmes sont dévorées par des pourceaux
Ils les foulent et nous narguent, bombant les pectoraux
Abobo! Abobo hoo!

Mi kpa abobo po gakokoe tingo! tingo!

Sénouvo Agbota ZINSOU

{fcomment}
 

 

Laisser une réponse