Douanes Togolaises : Bidamon prié de libérer le plancher !

0

 

Quand on est journaliste, c’est les seuls moments où on se sent aussi utile dans une république bananière. Et ce, d’autant plus, quand on arrive à faire  bouger les lignes en faisant en sorte que le prince ne regarde plus du côté où se trouvent les pieuvres aux mille tentacules de la république. Le tout puissant DG des douanes,  Marc Ably Bidamon était dans le viseur du Lynx.

Et nous avions fait le travail d’investigation au prix de mille menaces, sans avoir eu à fléchir à aucun moment aux multiples coups des annonceurs de la mort, qui nous prédisaient qu’elle nous emportera de sitôt, si on ne laissait le DG tranquille selon les mêmes sicaires. Le feu couvait, et le Lynx était au parfum grâce à la longue chaîne des fonctionnaires de la douane qui nous a fait confiance.  Bien que la bataille d’éloigner la pleutre du « coffre-fort de tous les Togolais » ait été gagné, le combat s’annonce  être un travail titanesque. Et pour cause, toute la douane togolaise est infectée et infestée d’inspecteurs et de sous-fifres corrompus, de faux types et de fonctionnaires qui ont maudit depuis belles lurettes la notion de civisme dans notre pays.

Désormais, Bidamon sera loin des caisses de la république mais avec l’avantage qu’aucun procureur, aucun juge indélicat ne fouille sur ces tas de dossiers ô combien tumultueux, dangereux, illicites, faux, bref une véritable émanation d’un vrai gâchis au sommet de l’Etat… et avec la bénédiction de son mentor Faure. Nos investigations vont même plus loin et démontrent que la fameuse Maybach achetée au prix de 1 milliard de nos francs, vient droit des recettes de la douane. « C’était la seule façon d’endormir Faure » nous raconte une source proche du DG et du président.  « Entre Faure et Bidamon, tout est tellement dans le secret des dieux que nous soupçonnons la femme du DG d’être le fil conducteur de cette prédation. Elle s’est approchée « fauretement » de Faure depuis que son mari est arrivé à la douane ».

Sommes-nous revenus au temps où Agbeyomé Kodjo, alors premier ministre, « câblait fauretement» la femme du DG de l’OTP et lançait le défi au DG de L’UTB, Alexis Looky de jouer au plus rapide pistolero qui dégainera le premier, à soulever, la fille du généralissime défunt, Gnékélé Gnassingbè ? Bidamon s’en va, Alléluia ! Amana Agbenda aussi, Amen! Mais a-t-on définitivement réglé le problème avec cette meute de corrompus sortis des rets du RPT, donc « sorciers »  et « enfants de chœur » de la plus grande prédation ? Que pouvait apporter au peuple togolais des gens dont l’aventure européenne a été plus qu’un fiasco, si ce n’était un chaos absolu au pays des blancs !

  Que peut signifier un départ dont on ne dit ni les tenants ni les aboutissants au peuple quand ; du côté de la presse proche du pouvoir, on ventait, il y’a à peine quelques semaines, les milliards renfloués par le tout puissant DG des douanes dans les caisses de l’Etat ? Le temps où on pouvait prendre les Togolais pour un peuple de marmitons et de nains va désormais prendre fin avec le Lynx, chers lecteurs. La rédaction du Lynx, à l’unanimité, décide que, quiconque pille la république, sera affiché sur la vitrine du journal online le plus méchamment lu des Africains, pour un an et ce sans interruption aucune.  Sa ou ses photos y défileront en boucle aussi. Nous photographierons les maisons achetées en Europe qui feront partie de la pub du citoyen togolais VOLEUR. Et le tout puissant ambassadeur du Togo à Bruxelles et au Saint Siège, Félix  Kodjo Sagbo, qui a fait du Togo sa chasse gardée et le parrain des mallettes à billets, devrait désormais être le premier à s’expliquer sur l’achat de sa maison en Belgique avec son salaire d’ambassadeur. Nous cueillerons et fouillerons au millimètre près les comptes parce que les lois qui régissent le travail de journaliste d’investigation nous le permettent désormais. Tenez-le pour écrit.

 Nous  n’allons plus laisser cette pègre, ou bien mieux cette race de Togolais extra minoritaire dans notre pays écraser d’autres Togolais dans toute leur écrasante majorité tout simplement parce qu’elle dispose de loubards armés jusqu’aux dents, et empêtrée pieds et mains joins dans le foutoir de la Franc-maçonnerie, véritable plaie africaine. Fini le culte du grand politicien. Fini le culte du grand docteur, du grand professeur, du grand ingénieur bardés de faux ou de vrais diplômes….qui a fait, soi-disant, ses preuves dans la diaspora mais qui, une fois au Togo, est dressé pour piller le bien commun.

Tous les Togolais se valent, pourvu qu’on leur donne les mêmes chances. Fini le culte du président le plus aimé, et qui, avec 61%, n’arrive même pas à gouverner un docile pays tel que le Togo.

C’est un appel à tous les Patriotes qui ont encore la force des mots et le courage d’investiguer et qui se reconnaissent dans la lutte d’un pays définitivement débarrassé des méthodes tordues de mal gouvernance de rejoindre le Lynx. Nous paierons cette lutte de dénonciation au prix de notre sang, s’il le faut, car nous avons toujours été prêts à l’ultime combat libérateur du peuple…. pour que vive la jeunesse togolaise et le Togo de demain !

Pâ Tamba- Camus Ali- Baba Toundé   Lynx.info

 

 

Laisser une réponse