Des ministres de Faure ont fait main basse sur les Avoirs de ReDeMaRe

0

 

Il est désormais conclu par tous les thuriféraires falots du RPT que Sama Essohamlon doit mourir en prison parce que des ministres de Faure ont fait main basse sur les fonds de ReDeMaRe. Même les avocats du prisonnier sont devenus amorphes et impuissants. Craignant  d’être exclus de la corporation, ils ont préféré depuis se liguer en des défenseurs impuissants du droit. Vivre avec des antécédents judiciaires dans un pays qui réunit tous les aspects d’une République bananière ne fait pas toujours du bien. S’il est libéré un jour de la prison, Kpatcha Gnassingbé est prié d’écrire ses mémoires et éclairer sur la justice togolaise !

Chaque jour au Togo avec son lot de problèmes, de révélations, de menaces et de menteries. L’histoire de Sama Essohamlon doit faire remuer les méninges à chaque Togolais. Il suffit de regarder autour de soi pour s’en convenir qu’un destin brutal sinon fatal guette chaque famille dans ce pays rectangulaire. La raison pour laquelle la décision est prise de ramener Sama Essohmalon en prison, contre aucune charge qui ne pèse contre lui, est désormais mise à nue, sinon connue. Sama est bel et bien un prisonnier de beaucoup de ministres de Faure. Ils ont pillé les avoirs de l’économiste et après ils veulent en finir avec sa vie.

Des ministres qui sont dans la délégation de Gilbert Houngbo dans sa ballade européenne se sont exprimés au Lynx « Pour être franc, Mr Sama Essohamlon n’a rien fait. Tout le problème est que nos amis dans le gouvernement ont pillé les avoirs de ReDeMaRe. Sa libération veut dire leur incarcération immédiate » assène un ministre de la délégation qui a bien voulu rester dans l’anonymat. Va-t-on vivre la scène ReDeMaRe comme celui du match des Eperviers au Bahreïn ou le plus grand voleur criait aux voleurs ? Sur la santé vacillante de Sama, un autre ministre qui a voulu rester dans l’anonymat est plus clair : « Une mort de Sama arrangerait tout le gotha des ministres qui ont bouffé la manne de ReDeMaRe. Leur grande prière est que l’ombre de ce monsieur ne soit plus visible ».

Avant de terminer dans une voix aux allures d’un aveu d’impuissance : « Faure lui-même est dépassé par les événements. Il y a beaucoup de crimes et d’injustices qui lui passent de travers. Faure ne maitrise rien au Togo ».

Ici, il n’est plus question d’attirer l’attention de Faure en lui disant que son entourage patauge dans une mégalomanie immonde et vit d’une corruption mortelle. Des ministres et pour la plupart les amis de Faure ont englouti les milliards de ReDeMaRe. Pis, un ministre ne va pas des quatre chemins: « Sama Essohamlon est Kabyè et ne fait pas de la politique. Si les Kabyès se taisent de son arrestation, vous comprenez avec moi que c’est beaucoup de fils Kabyès qui ont pillé ses Avoirs ». Leur seule sortie sinon leur survie dépend de la mort du patron des pauvres. Celui-là qui a eu le tord de donner du sourire à 50.000 familles en sortant des formules claires de distribution de la richesse. Au Togo cela ne se pardonne pas et cela n’est pas pardonné !

Les premiers tireurs de ficelles: Barry Moussa Barqué et Kokou Tozoun

Barry Moussa Barqué, l’autre dinosaure du régime, c’est ce tueur dans le livre de Malko qui tue sans avoir l’arme en main. Depuis pratiquement 40 ans, il est le seul et avec sa conscience à  savoir combien de Togolais il a engloutis dans la boucherie au service du régime RPT. Tous les coups fourrés qu’un Togolais qui veut hisser la tête peut connaître, c’est bien lui. La vente des produits vivriers avec le contournement de l’ANSAT, c’est lui qui tire les ficelles et tord les cordes. Barqué s’est beaucoup enrichi sur le dos des Togolais. Des sociétés en passant par les ramifications dans le commerce et les amitiés d’intérêts entre lui et les Gnassingbé c’est aussi son invention. Une enquête du Lynx dans les couloirs de la Marina, situe son bureau directement à côté de celui de Faure. Normal pour un vieux conseiller du prince. L’homme a fait en sorte que tout ce qu’on peut susurrer au prince,  lui passe dans les tympans. Il est celui qui a mis tous les ingrédients pour mettre la main sur les Avoirs de ReDeMaRe et comme celui qui est entrain de conseiller le ministre Dammipi à dribbler les Togolais avec leur propre phosphate. L’affaire ReDeMaRe est belle et bien son invention. Grâce à son ingéniosité, les Pascal Akoussoulèlou Bodjona et autres troubadours comme le procureur de la République Robert Bakai celui que Me Dodji Apevon du CAR qualifiait au Lynx de « Calamité » en passant par toutes sorte de races infectes , trouveront le moyen de piller allègrement les sous de ReDeMaRe impunément. Comme toujours….

Et revoilà Kokou Tozoun !

Un journaliste pour un ministère régalien comme celui de la justice, et bonjour la sauvagerie et la barbarie au sein d’un pouvoir classé parmi des plus brutaux de la sous région. Depuis Eyadema, Kokou Tozoun est ministre au Togo. Sa longue expérience a fini par faire de lui ce que les Barqué, Vouley Frititi, Kofi Sama et compagnie sont devenus au Togo. A défaut de servir, ils sévissent les Togolais. Dans l’affaire de Sama Essohamlon le ministre a beaucoup contribué à masquer la vérité à Faure avec la ferme conviction que son président lui-même est plus somnolant que bâtisseur, hésitant qu’anticipateur. Il va même pousser son cynisme plus loin en demandant expressément de changer de cellule à Sama Essohamlon à la prison de Lomé. Désormais dans le cercle des drogués et des criminels, Sama n’a plus d’autre choix que de mourir selon les propres calculs du ministre. Une source bien recoupée est claire. Le ministre Kokou Tozoun est bel et bien dans la liste de ceux qui se sont partagés le butin de ReDeMaRe, de Sama Essohamlon. Mais entre la vérité et le mensonge servi à une population, elle même fatiguée par la misère ambiante, le Lynx vous fera rejaillir comment autour de Faure une plèbe a pris le Togo en étau. Une chaîne d’hommes transformée en pieuvre et en véritables bourreaux tient le Togo et est assis sur Faure. Le Togo est une République gangrenée par des maux abominables. Nous vous démontrerons comment l’entourage de Faure a cadenassé tous les circuits afin qu’il ne voit que du feu, n’entend que des menteries et ne se gave que de femmes. Et depuis Sama Essohmalon du fond des geôles souffre d’une injustice qui a assez voire trop duré. Et bis repétita on nous dira toujours « Faure n’est au courant de rien ». Et pourtant c’est lui qui a préféré calciner 500 vies humaines pour être président du Togo en 2005.

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse