Déclaration de Hamburg

0

Notre pays le Togo ressemble à un malade au chevet duquel aucun  médecin depuis des décennies ne trouve de remède adéquat pour guérir le mal dont il souffre. La mauvaise foi et surtout la méchanceté de ceux qui prétendent nous diriger en sont pour quelque chose.
Des élections organisées à plusieurs reprises pour espérer arriver à l´alternance dans la paix et le calme se sont terminées dans le sang.

 Les mains ainsi tachées du sang de leurs compatriotes les tenants du pouvoir persistent et signent: pas de partage sincère du pouvoir, pas d´alternance. Ils se comportent comme si le pays était leur héritage privé.

Le peuple togolais est fatigué de ce cycle devenu habituel depuis au moins trois scrutins, à savoir:  élections-fraudes-protestations-répressions-négociations. Non seulement  ce comportement qu´on constate après chaque élection  est une insulte aux populations togolaises mais il est surtout une promotion de l´impunité et une dénégation des valeurs humaines tout court.

C´est pourquoi tous les démocrates togolais sont d´accord pour dire que les élections du 28 Février prochain  doivent être libres et transparentes pour qu´il n y ait pas contestation de la victoire que nous espérons sera nôtre.

Le scrutin qui se prépare est déjà entaché d´irrégularités, car la fraude, la tricherie et la violence sont devenues une seconde nature pour le pouvoir en place. L`insolence et   l`arrogance qu´ils ont acquises à travers leur pouvoir usurpé ont remplacé chez eux l´amour qu´on devrait avoir pour le peuple.

Face à un adversaire aussi violent et dangereux pour qui le respect des règles du jeu est le dernier des soucis, il faut l´union des forces de l´opposition  démocratique. Aussi  saluons-nous le regroupement de six candidats  pour dénoncer les anomalies constatées après la révision des listes électorales .  Comme un seul homme ils exigent la reprise dans la transparence de l´opération du recensement des électeurs. Même si nous ne nous faisons pas beaucoup d´illusions sur la bonne foi du RPT à respecter les textes en vigueur et faire en sorte que les élections prochaines ne soient entachées d´aucune irrégularité, nous voulons cependant souligner et saluer ce pas important sur le chemin de l´union de l´opposition tant souhaitée!

Si seulement le groupe des six pouvait terminer le travail commencé en se constituant en une nouvelle force de l´opposition qui désignerait en son sein un candidat unique pour affronter le candidat des gangsters politiques qui tiennent en otage le Togo depuis  des décennies.

Il n´est plus un secret pour personne que  M. Kofi Yamgnane est le candidat que nous supportons. Notre choix n´est nullement guidé par l´appartenance éthnique ou régionale. Nous considérons qu´il est l´homme qu´il faut à ce moment crucial de la vie de notre pays. Nous pensons qu´il est le candidat dont le profil répond le mieux aux exigences du moment.

C´est pourquoi nous n´exigeons pas mais souhaitons et espérons  que le choix se portera sur lui  comme candidat unique  de l´opposition si l´union arrivait à se faire, car , nous sommes convaincus qu´il est arrivé dans le paysage politique togolais au moment où ses compatriotes avaient  besoin d´une personnalité de son envergure.

Toutefois, considérant que seule  l´union des forces de l´opposition  peut venir à bout d´un adversaire tricheur et violent, nous ne chercherons pas à imposer coûte que coûte notre candidat si le consensus en décide autrement. Nous comporter de la sorte serait contraire à nos principes de démocrates.

Le candidat choisi dans l´union quel qu´il soit aura notre soutien total et l´expérience et les atouts personnels de M. Yamgnane pèseront dans la balance après la victoire finale pour que l´opposition prenne effectivement le pouvoir.

Mais pour le moment, comme nous l´avons déjà souligné plus haut  M. Kofi Yamgnane est et reste notre candidat et il a besoin de notre soutien pour abattre le travail de titan qu´il a entamé il ya plusieurs mois.

Une campagne électorale coûte cher, elle coûte cher en énergie humaine et surtout en finances. La cherté d´une campagne est encore plus accentuée chez nous  où les voies de communication sont presqu´inexistantes et où il faut au candidat une grande force de conviction, la démocratie n´étant pas encore une habitude.

Les bonnes volontés sont donc les bienvenues et nous leur disons d´avance merci. Le comité de soutien exprime également sa reconnaissance envers tous ceux qui ont déjà fait un geste en contribuant à renflouer la caisse de la campagne.

Après plusieurs décennies de souffrances de toutes sortes nous osons enfin espérer que la victoire est à portée de main. L´égoisme des uns et des autres doit céder le pas à une mentalité de partage et d´amour. C´est à ce prix seulement que nous pouvons faire une union sincère face à laquelle une dictature aussi terrible
soit elle ne peut résister.

Avec notre candidat Kofi Yamgnane l´espoir est donc permis, faisons en sorte que son slogan de campagne ESSOUNENE ne soit pas un slogan vide.


Fait à Hamburg le 30 Janvier 2010

Le comité de soutien

Laisser une réponse