Comment la Communauté Internationale a voulu imposer Ouattara

0

Au 1er tour le Président Gbagbo a gagné avec 275000 voix d’avance sur Alassane Ouattara pour un taux de participation avoisinant les 84%. Au 2nd tour il a encore gagné car en réalité le taux de participation réel de 70% annoncé par la même CEI pendant les trois jours qui ont suivi le scrutin n’était pas en faveur de Ouattara. La CEI a donc artificiellement gonflé le taux de participation pour faire gagner Alassane Ouattara aidé en cela par la communauté internationale mais surtout la presse internationale aux ordres.

1- Pourquoi Ouattara ne pouvait pas gagner avec 70% de taux de participation au 2è tour
Tout simplement parceque la baisse du taux de participation est à imputer majoritairement aux électeurs des candidats éliminés déçus de ne pas avoir leur champion au tour suivant. Il est aussi de notoriété en Côte d’Ivoire qu’au moins un quart des électeurs de l’ex Président Henry Konan Bédié arrivé en 3è position à l’issue du 1er tour avec 25% des suffrages exprimés auraient voté en faveur du candidat Gbagbo car étant issus des zones qui lui sont majoritairement favorables. Dans ces conditions la seule possibilité de victoire de Ouattara qui avait tout de même 275.000 voix à combler résidait dans un taux de participation au moins aussi élevé que celui du 1er tour. Malheureusement pour Alassane Ouattara ce ne fut pas le cas comme cela a été dit par la CEI elle-même pendant les trois jours qui ont suivi la fin du scrutin. La presse internationale a même confirmé ce fait là comme démontré par la compilation ci-dessous.

2- Quand la CEI se dédit avec la caution au moins morale de la communauté internationale : Les preuves du trucage des votes en faveur d’Alassane Ouattara.

Ci-joint les liens des informations issus des agences reuters et AFP et répris par le chroniqueur politique Seth Koko notoirement connu comme un fervent supporter de Mr Ouattara. Il n’y a donc aucun risque ici de manipulation de l’information en faveur de Mr Gbagbo.

Alors question : Pourquoi la communauté internationale qui a reconnu pendant 3 jours que le taux de participation avoisinait les 70% a-t-elle subitement pu accepter que Alassane Ouattara soit élu Président avec un taux subite de 89% ? Nous invitons nos lecteurs à lire eux même ce qui suit pour se faire leur propre opinion du mensonge véhiculé par la presse internationale depuis le début du processus électoral en Côte d’Ivoire.

http://abidjan24.net/index.php/actualites/politique/15187-taux-de-participation-autour-de-70-cei-bal-des-sorciers-pour-lacceptation-des-resultats

Le taux de participation au second tour de la présidentielle dimanche se situe autour de 70%, en baisse par rapport au premier tour le 31 octobre où elle avait atteint 83%, a annoncé lundi la Commission électorale indépendante (CEI). La CEI s’est néanmoins déclarée « surprise » « que le taux soit aussi élevé », alors que l’élection a été émaillée d’incidents. La commission électorale devait annoncer dans la journée de lundi les premiers résultats partiels du duel qui s’annonce serré, dans un climat de tension alourdi par des violences sporadiques et des accusations mutuelles d’intimidation. Dans la nuit, des coups de feu ont retenti dans certains quartiers d’Abidjan, selon le témoignage d’habitants, tandis que les diplomates s’activaient à encourager le président sortant Laurent Gbagbo et l’ancien Premier ministre Alassane Ouattara à accepter le verdict des urnes.

Lundi, les rues de la métropole lagunaire étaient calmes, même si la circulation était réduite. Dans le quartier populeux d’Abobo, un journaliste de Reuters a noté un dispositif militaire et policier renforcé au rond-point qui fût ce week-end le théâtre d’affrontements.

Le chef de l’Opération des Nations unies en Côte d’Ivoire (Onuci), le Sud-Coréen Y.J. Choi, s’est quant à lui réjoui du second tour tout en relevant des violences pendant la campagne et le jour du scrutin.

« Le second tour de scrutin s’est lui aussi tenu globalement dans un climat démocratique », a-t-il dit lors d’une conférence de presse. « Je ne doute pas que la volonté du peuple ivoirien telle qu’exprimée hier sera respectée. »

Le quotidien gouvernemental Fraternité-Matin ne cache pas en revanche les difficultés à l’horizon.

« Contrairement au premier tour qui a séduit tous les observateurs, le second tour est venu traduire le long et difficile chemin qui reste à parcourir pour ramener la paix des coeurs et des esprits », écrit son éditorialiste qui ajoute: « (…) la réunification du pays reste une vue de l’esprit ».

Avec Agence Europe1 – Reuters

http://sethkokofrance.over-blog.com/article-cote-d-ivoire-participation-d-environ-70-au-second-tour-en-baisse-cei-61989202.html

ABIDJAN – Le taux de participation au second tour de la présidentielle dimanche se situe autour de 70%, en baisse par rapport au premier tour le 31 octobre où elle avait atteint 83%, a annoncé lundi la Commission électorale indépendante (CEI).

“Nous avoisinons les 70%, sinon au-delà”, a déclaré sur la télévision publique l`un des vice-présidents de la CEI, Amadou Soumahoro.

“Nous sommes surpris que le taux soit aussi élevé, contrairement à ce que nous pensions hier (dimanche). Nous craignions que nous n`atteignions même pas les 60% de taux de participation”, a-t-il ajouté.

Lors du premier tour de ce scrutin destiné à clore une décennie de crises politico-militaires, 83% des quelque 5,7 millions d`inscrits s`étaient rendus aux urnes, un score “historique” selon la CEI. Malgré des “échauffourées” survenues “par-ci par-là”, “sur l`ensemble du territoire national le processus de scrutin s`est assez bien passé”.

Trois personnes ont cependant été tuées dans l`ouest le jour du second tour entre le président sortant Laurent Gbagbo et l`ex-Premier ministre Alassane Ouattara, a annoncé l`ONU. SOURCE/ Ivoire-Presse: http://cotedivoireavenir.ivoire-blog.com/archive/2010/11/29/cote-d-ivoire-participation-d-environ-70-au-second-tour-en-b.html 29.11.2010

Côte d`Ivoire: participation d’environ 70% au second tour, en baisse (CEI)
Le taux de participation au second tour de la présidentielle dimanche se situe autour de 70%, en baisse par rapport au premier tour le 31 octobre où elle avait atteint 83%, a annoncé lundi la Commission électorale indépendante (CEI).

“Nous avoisinons les 70%, sinon au-delà”, a déclaré sur la télévision publique l’un des vice-présidents de la CEI, Amadou Soumahoro.

“Nous sommes surpris que le taux soit aussi élevé, contrairement à ce que nous pensions hier (dimanche). Nous craignions que nous n`atteignions même pas les 60% de taux de participation”, a-t-il ajouté.

Lors du premier tour de ce scrutin destiné à clore une décennie de crises politico-militaires, 83% des quelque 5,7 millions d`inscrits s`étaient rendus aux urnes, un score “historique” selon la CEI.

Malgré des “échauffourées” survenues “par-ci par-là”, “sur l`ensemble du territoire national le processus de scrutin s`est assez bien passé”.

Trois personnes ont cependant été tuées dans l`ouest le jour du second tour entre le président sortant Laurent Gbagbo et l`ex-Premier ministre Alassane Ouattara, a annoncé l`ONU.

AFP

3-Double langage ou retropedalage de la cei
On passe donc de 70% au 1er tour à 89% pour les besoins de la cause.

http://news.abidjan.net/h/381925.html?n=381925

Chers frères et chères sœurs ivoiriens, chers amis de la Côte d’Ivoire

Les Ivoiriens ont voté. Plus de 4,5 millions d’entre eux, ont fait valoir leur droit de désigner, en toute responsabilité, le Président de notre pays parmi les deux candidats arrivés en tête du premier tour du scrutin présidentiel. A l’issue de la session extraordinaire qu’elle a tenue le 28 novembre 2010 au 1er décembre 2010, à l’effet d’examiner les résultats du vote, enregistrés dans les bureaux de vote ouverts en Côte d’Ivoire et à l’Etranger, pour le second tour du scrutin, la Commission centrale de la Commission électorale indépendante, après délibération, est en mesure de proclamer à présent, les résultats suivants du scrutin du 28 novembre 2010.

Nombre d’inscrits sur la liste électorale définitive: 5.725.721
Nombre de votants : 4.689.366
Taux de participation : 89, 01%
Nombre de suffrages exprimés : 4.590.219
Nombre de bulletins nuls : 98.026

Ont obtenu :

Gbagbo Laurent : 2.107.055 voix soit 45,90% des suffrages exprimés
Ouattara Alassane : 2.483.164 voix soit 54,10% des suffrages exprimés

La Commission électorale indépendante a transmis au Conseil constitutionnel, conformément aux dispositions légales en vigueur, les résultats qu’elle a enregistrés et validés, accompagnés de l’ensemble des procès-verbaux de dépouillement de vote, et de pièces justificatives correspondantes.

La Commission électorale indépendante sait pouvoir compter, une fois de plus, sur l’exemplaire esprit de discipline et de civisme de chacune et de chacun d’entre vous, pour le maintien d’un climat apaisé jusqu’au terme du processus électoral en cours, et même après, comme nous y ont exhorté les deux candidats.

Conclusion
La communauté internationale a délibéremment choisi de cautionner le faux pour faire élire Alassane Ouattara. Malheureusement la vérité des faits à rattraper leur mensonge grossier.

Visitez le site High Profile News

 

Laisser une réponse