Bien-être du peuple, transition en douceur, sécurité nationale… Mugabe donne les raisons de sa démission

0

Dans une lettre de démission ce qu’il y a de bref, l’ancien président zimbabwéen motive son départ par des sentiments nobles dont les moindres ne sont pas sa grande préoccupation pour le bien-être du peuple de son peuple et son « souhait de permettre une transition en douceur, pacifique et non violente qui assure la sécurité nationale, la paix et la stabilité ».

Ci-dessous, la lettre de démission de démission de l’ex-homme fort de Harare

Le président du Zimbabwe Robert Mugabe, 93 ans, a présenté aujourd’hui sa démission, mettant fin à un règne autoritaire de trente-sept ans à la tête du pays.

 

« Présidence
Harare
Zimbabwe

Le 21 novembre 2017

Honorable Jacob Mudenda

Avis de démission en tant que président de la République

Aux termes des dispositions de l’article 96 (1) de la Constitution du Zimbabwe, amendement numéro 20, 2013.

A la suite de ma communication orale avec le président de l’Assemblée nationale, Me Jacob Mudenda, qui a eu lieu à 13h53, le 21 novembre 2017, au sujet de mon intention de démissionner de mon mandat de président de la République du Zimbabwe, moi, Robert Gabriel Mugabe, conformément à l’article 96 (1) de la Constitution, remets par la présente formellement ma démission de président de la République du Zimbabwe avec effet immédiat.

Ma décision de démissionner est volontaire. Elle est motivée par ma préoccupation pour le bien-être du peuple du Zimbabwe et mon souhait de permettre une transition en douceur, pacifique et non violente qui assure la sécurité nationale, la paix et la stabilité.

Je vous prie de bien vouloir rendre publique ma démission dès que possible, ainsi que prévu par l’article 96 (1) de la Constitution du Zimbabwe.

Fidèlement vôtre,

Robert Gabriel Mugabe, président de la République du Zimbabwe

{fcomment}

 

Laisser une réponse