Atcha Titikpina : Il n’a pas encore retourné 600 millions à l’Etat togolais

0

A mettre à l’actif de Faure et sous son règne. Et au Lynx, la journaliste Igomzikpé Malika l’avait écrit blanc sur noir : « Quand un ministre de Faure monte le degré de son zèle au firmament, sachez que dans ses pantalons il a engloutit les biens publics, sachez qu’il a la hantise de perdre tout ce qu’il a volé aux contribuables togolais ». L’histoire sous d’autres cieux aurait ameuté les procureurs et des juges indélicats pour que la vérité jaillisse des ténèbres, mieux pour voir au fond de la jarre. Nous sommes au Togo et que valent 600 millions du pauvre contribuable si cet argent a servi à s’acheter 2500 coupe-coupes pour trancher les têtes de 500 Togolais afin que le prince s’asseye sur ce fauteuil qui est devenu héréditaire.

Dans le total brouhaha, suite à la mort d’Eyadema en 2005, il y en a qui perdaient des familles et ceux qui ratissaient les deniers publics. Le colonel Atcha Titikpina, que le général Eyadema qualifiait « d’officier inapte au commandement », fut l’un de ceux qui ratissaient l’argent des Togolais. Pour atteindre ses fins, l’officier « sac au dos » met ses idées et son « savoir-faire » en route. Le commandant Boko François lors d’un grand déballage dans la ville d’Hambourg raconte sans pour autant citer le natif de Tchamba : « D’ailleurs faut-il le souligner, le zèle dans le maintien de l’ordre amena cet officier à solliciter et à obtenir 600 millions de F CFA afin d’acheter des canons à eau pour gérer les manifestations publiques en lieu et place des armes. L’intention est louable. Seulement voilà, une fois cette somme débloquée, ce matériel n’a jamais été livré. En lieu et place, ce sont 2500 coupe-coupes qui ont été achetés ». Plus loin, le commandant voudrait que justice soit rendue à qui de droit : « Pourtant l’homme d’affaires chez qui ces canons à eau ont été soi-disant commandés est connu. Il s’agit tout simplement du beau-frère par alliance de ce colonel qui incessamment espère prendre le commandement des armées. On peut comprendre aisément alors le zèle de ce colonel qui, je l’espère pourra un jour retourner les 600 millions au Trésor pour éviter que le crime ne l’expose ».

Faure est un incapable

L’économiste de Paris-Dauphine est un voyou comme son ministre de l’intérieur. Il se rapporte qu’en 2005, il n’avait aucune motivation de changer quelque chose au Togo. Mieux sa fameuse phrase « lui c’est lui et moi c’est moi » était une reprise de Laurent Fabius, alors Premier Ministre de François Mitterrand dont les amitiés cachées avec le vichyste René Bousquet avaient été découvertes par la presse, ce que Charles Debbash lui aurait glissé à l’oreille pour le public togolais et international. Après des officiers corrompus, c’est la pègre en civile qui a pris le relais. Ferdinand Tchamsi fait dilater les caisses du Fonds d’Entretien Routier (FER), 12 milliards s’envolent dans la nature. Sam Pikassam engloutit 17 milliards dans des directions non encore élucidées. Ewovor confond les fonds de la Banque Mondiale et son porte monnaie propre. Au final, ce sont 250 millions qui s’évaporent. Les milliards  des emprunts obligatoires ont chuté dans les poches de Pascal Bodjona et de Payadowa Boukpessi…. La liste est longue, très longue. Mais en regardant avec un œil de Lynx on peut dire sans se leurrer que le prince assis au sommet de la République est un incapable. Et, Faure a montré que sur tous les leviers qui fondent une République moderne, il a échoué !

Anicet Moutouari Lynx.info

Laisser une réponse