Agbeyomé Kodjo: Il a juré de boire la politique jusqu’à la lie

0

 

Tout se passe au Togo comme si les uns étaient nés rien que pour faire la politique. D’autres, réduit au rôle congru d’acclamer les pestiféres dans leur bêtise, je dirai dans leurs mensonges. Et combien de fois va t-on écrire pour faire comprendre à l’ex- premier ministre Agbéyomé Kodjo que, quand on représente seulement 0,87 % de l’électorat on jette l’éponge et on sert son pays autrement? Passé maître de jouer à l’équilibriste entre le pouvoir et l’opposition, il faut le marteler très fort, Agbeyomé Kodjo est très dangereux pour la démocratie au Togo. Non seulement,il est dangereux mais aussi ,il est une plaie pour tout pays qui veut croire en l’avenir de ses enfants. On ne crie pas comme il tente de le faire quand on ne représente rien sur l’échiquier politique dans un pays. En décidant de pondre chaque jour que Dieu fait des écrits qui ne servent à rien, et de s’abonner aux médias, l’homme ferait mieux d’aller enseigner ou de conseiller les paysans de son Tabligbo natal. En moins d’un an, le transhumant à changé autant de vestes que Faure n’en a changé de femmes. Tantôt ami du FRAC, tantôt ennemi du FRAC, tantôt en coalition avec le CAR tantôt pour le dialogue inclusif. Tantôt contre les marches pour la liberté parceque non invité par Fabre. Le RPT à la recherche d’un parrain, lui tend son micro derrière le masque du confrère  republicoftogo : «Pourquoi voulez-vous que j’aille manifester aux côtés de Jean-Pierre Fabre et du Frac alors qu’ils n’ont pas daigné nous contacter avant de lancer ce mouvement». Sait-il au moins qu’il ne représente rien pour être contacté?

Finalement l’homme souffrirait d’une certaine forme de phobie remarquable par la liste de psaumes sur  le site de son parti OBUTS à réciter par tous les Togolais afin que Dieu nous pardonne nos péchés. Comme si c’est tous les Togolais qui avaient participé en complicité avec lui au génocide de Fréau Jardin. Il paraît qu’on l’aurait conseillé que pour se guerrir, il fallait boire la politique jusqu’à la lie. Bonne guérison tout de même  Mr le premier ministre !

Anicet Gomaro Lynx.info

Laisser une réponse