Zu Guttenberg démissionne pour plagiat. Pour tricherie et vol de diplômes Bodjona lui doit rester

0

 

Il est clair pour tous. En Allemagne, il n’y pas une place pour tricheurs et encore  moins pour les voleurs. Au Togo, le colosse de ministre Pascal Bodjona Akoussoulèlou pour avoir triché et publiquement devant témoins, embelli son CV truffé de faux diplômes doit rester au gouvernement. Non seulement, il doit rester mais il doit aussi diriger un ministère régalien et mettre les récalcitrants et les tricheurs en prison. Solitoki Esso ministre d’Etat et du Travail qui dit avoir déclaré la guerre aux faux diplômes est prié de se pointer dès le lever du jour au ministère de l’Administration et du Territoire pour capter son premier voleur de la République.

Né d’une famille aristocrate et marié à une descendante de Bismark, le ministre allemand de la Défense Karl-Theodor zu Guttenberg (39ans) est sommé de remettre son fameux titre de Dr à l’université de Bayreuth dans l’Etat de la Bavière. C’est 50.000 signatures d’intellectuels comme d’anonymes qui ont envahi les bureaux de la chancelière comme pétition. Le plus aimé des ministres allemands et aussi le plus jeune sur lequel on misait pour succéder à la chancelière Angela Merkel est rattrapé par sa petite tricherie. Ici on parle de plagiat. Pour sa thèse de doctorat de 475 pages, le baron a plutôt refusé  s’asseoir et écrire lui-même . Il a plutôt préféré glaner les idées ici et là pour en faire un vrai document de travail. Un confrère allemand joint au téléphone ironisait: « Zu Guttenberg a fait un travail de recoupements digne d’un journaliste. Mais les journalistes n’oublient pas de citer les sources, choses qu’il a manqué de faire ». La chancelière qui a soutenu son poulain jusqu’au bout du rouleau se dit atterrée par sa démission depuis la ville de Hanovre où elle inaugurait la plus grande foire au monde de l’informatique. Le procureur de la ville de Berlin n’est pas allé des quatre chemins. Pour lui, le ministre  Karl-Theodor zu Guttenberg est un voleur. Punkt ! Et un voleur n’a pas sa place dans son Etat assène-t-il devant un parterre de journalistes. Plus loin, les politiques de gauche et verts sont unanimes : « Laisser un tricheur à la tête d’un ministère de la République Fédérale d’Allemagne est une injure au peuple ». La pression était forte à tel enseigne que Zu Guttenberg a jeté l’éponge. « Je suis de nature combattante, mais je suis ici a la limite de mes forces » reconnait-il. La démocratie venait de parler et avec elle la voix du peuple. Zu Guttenberg qui a perdu son titre de Dr a aussi perdu son fauteuil de Ministre et sa chaise Député dans son parti le CSU. En attendant, c’est le procureur de la ville de Berlin qui dit être entrain de rassembler les chefs d’accusation pour qu’il se présente devant les juges afin de s’expliquer. Quand un pays veut aller loin et refuse le « plus jamais ca » la loi, est égale pour tous. Et davantage plus dur pour les forts, les nantis que pour le citoyen lambda ….

 Petit tour au Togo de Pascal Bodjona

Un tour dans la Fascienda qu’il s’est bâti sur plusieurs hectares en plein cœur de Lomé et on s’aperçoit que les peuples méritent leurs dirigeants. Pascal Bodjona qui n’a aucun scrupule est un homme craint au Togo. Pour que sa femme Zeina accouche un petit rejeton, 100.000 dollars sont sortis, c’est tout simplement une rondelette somme de 50.000.000 F CFA, pour la douleur et un billet d’avion chez les ricains. Où a t-il trouvé cet argent ? Ne le demandez surtout pas au Lynx, chers lecteurs. Dans l’entourage de Faure ne survivent que les plus grands bandits! Après avoir piétiné l’éthique que tout homme doit avoir pour diriger un pays, il est curieusement l’un des piliers du régime Faure et du RPT. Son secret avoir dénudé les études. Au Lynx, bien que nous en avions fait échos du parcours surréaliste de l’homme, le tyranneau lui a même donné un galon supplémentaire comme prime pour avoir triché devant témoin à l’université. Il est non seulement ministre, mais il est aussi et surtout porte-parole d’un gouvernement qui dit se respecter. Tout est dit! Nous avions dans notre travail de journalistes confronté six témoins présents le jour de cette triche afin d’être sur de ne pas tricher notre proie. Le résultat est le même. Bodjona a bel et bien triché et a même menacé Mme Brigitte Jonhson Adjamagbo, au cas où elle ne taisait pas cette triche, de lever le couvercle du pot-aux-roses sur la vente des épreuves qui était devenue son petit commerce à elle aussi. Chose curieuse, le Pr Aimé Gogué qui était dans la commission de radiation de la maman socialiste de la CDPA n’a jamais rien dit pour éclairer les Togolais comme les Européens le font à chaque mauvais exemple donné par un illuminé.

Par ricochet, on sait par exemple que les épreuves sont arrivées la veille par fax pour Ali Bongo. Paris Dauphine a carrément refusé de se prononcer quand nous leur avions joint pour en savoir plus sur le passage éclair de Faure. D’ailleurs, la seule étudiante qui dit l’avoir connu à la Fac reconnait qu’il venait une ou deux fois au cours tous les deux mois.

Et pourtant, c’est curieusement ce conglomérat de petits voyoux qui constitue la nouvelle race qui doit sortir le Togo du sous développement, de la misère et faire rentrer le pays dans le cercle fermé des pays respectables. Et au Togo Pascal Bodjona n’a pas encore fini de gravir les échelons, et accumuler des grades, et sûrement et assurément avec de faux diplômes avérés. Quand un pays se meurt…

Camus Ali Lynx.info

 

 

Laisser une réponse