Une vieille roue pour une roue usée : Mally part, Agba revient !

0

  

Il est jeune mais il aime tout ce qui est vieux. Lui, chers lecteurs, c’est bien le national, sinon notre national Faure Gnassingbé. Votre journal préféré vous avait averti qu’il est paresseux pour réfléchir et trouver des idées idoines qui apaisent les cœurs et élèvent le Togo au rang des nations respectables. Après six ans de pouvoir, Faure n’a pas pu alors former une pile de têtes pensantes, un « brain trust » en somme qui réfléchissent et anticipent sur les soubresauts dans un monde qui tourne à la vitesse d’une fusée. Alors le pestiféré, pour résorber la crise qui secoue le monde médical dans son pays a pensé refaire confiance à la vieille garde, aux vieilles recettes qui guidaient son père malade, dont Charles Kondi Agba. Le néophyte qui respire et défèque « RPT », ce parti ô combien boiteux doit impérativement sauver le soldat Faure avec les morts qui se comptent par dizaines depuis que les médecins, les infirmiers, les aides-soignants ont jeté blousons blancs, bistouris … pour se retrouver dans la rue.  Pour l’année 2011, Faure a effectué trois mini- remaniements de peur de prendre sur lui de nettoyer toute la pègre que dirige son premier ministre Gilbert Houngbo. On avait aussi averti que changer Pierre à la place de Paul, n’était pas la formule pour le Togo. La solution est simple, une transition après une dictature de plus de 37 ans du père s’impose et est depuis devenu plusqu’un impératif. L’ancien- nouveau ministre, Charles Kondi Agba est d’ethnie Bassar et a eu à diriger ce ministère très sensible entre 2007-2009 avec pour chef Komla Mally. Tout un symbole !

Taffa Biassi Lynx.info

Laisser une réponse