Tragédies Togolaises. Troisième poème. Àgbò yìbɔ` (Bélier noir) ou Àgbó yibɔ (Porte noire) ?

0

1.
Sa fourberie légendaire
est connue de toutes et de tous aujourd’hui
Tout comme son cynisme hors pair de nuire gratuitement à autrui.
Les héritiers de Feu Lieutenant Amouzou en savent quelque chose,
Tout comme la pauvre populace de son Yɔtɔ natal sous sclérose.

2.
Il a servi le père
défunt et veut toujours honteusement servir le fils
Même s’il faut aller trouver maladroitement l’astuce chez Apophis.
Cela l’a entièrement englué dans la fausse confrérie des faux maçons
Qui ont gravement galvaudé nos chères Traditions par contrefaçon.

3.
Il eut le mérite
d’avoir fait libéraliser à profusion le «Soɖabi»
Ce qui n’était véritablement qu’un sordide et cynique alibi
Pour emballer le Peuple Togolais dans une fausse «démocratie»
Qui ressemble terriblement à un vaste champs de ruine aux orties.

4.
Son nom résonne
noblement comme celui du Bélier de Mendès
Qui peut courageusement terrasser l’adversaire, même de faciès.
Mais il résonne tristement aussi comme celui de la Porte noire
Que l’on franchit fatalement pour se retrouver vite au mouroir.

5.
Les Togolais ont eu tort d’avoir gravement confondu le blé et l’ivraie
Dans l’euphorie du Vent de l’Est, oubliant qu’ils ne sont pas tous vrais.
Fuyez! Fuyez! Fuyez! Braves Forces Vives de la Nation Togolaise
Leurs innombrables partis pourris qui nous créent tant de malaises!

6.
Agissons! Agissons! Agissons! Braves Forces Vives Citoyennes
Loin de leurs immondes conspirations partisanes et politiciennes
En vrais Patriotes sans parti, mais épris de Liberté et de Dignité
Et pétris d’Amour, d’Humanisme, de Probité et de Solidarité.

Lenzburg (SUISSE), le 10 Mars 2016

K. Kofi FOLIKPO
PYRAMID OF YEƲE
CH-5400 Baden (SUISSE)
E-Mail: [email protected]

{fcomment}
 

Laisser une réponse