Toi aussi Isabelle ! Le coït et la révolution vont ensemble

0

Si aucune recherche n’a encore prouvé que le refus de faire le sexe a des effets dangereux sur l’homme, beaucoup de tests prouvent que la vie sans sexe est stressant. Le Lynx a abondamment parlé dans sa rubrique Santé des avantages que l’on tire avec un bon sexe. Pis, des sportifs disent que le sexe  galvanise mieux que n’importe quelle potion magique. Le joueur brésilien Aílton Gonçalves da Silva qui a évolué dans la ville de Brême racontait à des journalistes ébahis son secret : « Avant chaque match, je fais un coït ». Résultat à la fin de l’année, le joueur est meilleur buteur et élu meilleur joueur de la saison 2004. La star hollandaise de football Van-der Vaart marié à la top model Sylvie reconnait que « sans coït », rien ne va pour lui avant un match. Tout prêt de nous au Togo, sinon au sommet de l’Etat, Faure a son antidépresseur miracle : le « coït ». Résultat, il « tire » Ingrid à droite. À gauche, « il tape dedans » chez Julie Beguèdou. Au centre il « bourre » des grossesses à Mlle Amorin. Sans compter la smala de petites filles anonymes que la présidence accueille pour les orgies du prince. Et depuis ca marche ! Sinon, comment expliquer que, calé à la Marina, le prince se sente plus  « Faure » au point de braver les Togolais ? Un bon « coït » est un rendez-vous du donner et du recevoir, donc source d’un courage pour la révolution.

Ainsi, le Lynx demande à tous les Togolais de bouder Isabelle Ameganvi qui est allée trop loin : « Nous appelons toutes les femmes à priver leur mari de sexe pour une semaine, à compter de lundi. C’est pour nous une manière de contraindre tous les hommes (…) à s’investir davantage dans la lutte menée par le collectif +Sauvons le Togo+ depuis plusieurs semaines », martèle t-elle. Un député allemand demandait il y a quelques mois à ses concitoyens de ne pas être égoïstes envers les femmes en leur privant du coït. Idem pour un ministre brésilien qui exhortait les brésiliens à faire le coït chaque nuit. Non et Non Isabelle ! Ta punition est « trop dure » et sans objet. Ce n’est pas quand on privera les Togolais de sexe que tout ira bien,bien au contraire…. Parmi les ingrédients pour réussir une révolution, le sexe est de loin le « booster » numéro 1 des combattants. Pour la « révolution togolaise » le Lynx conseille de « taper » bien dedans autour de minuit. Le deuxième coït vers cinq heures du matin. Suivis d’un bon déjeuner avec pain beurré, omelettes et tomates fraîches aux alentours de six heures avant de partir au déboulonnage de Faure dans la semaine. Si toutes ces prescriptions du Lynx sont respectées par tous les Togolais, Inch Allah, la victoire est pour bientôt !

Djima Matapri Lynx.info

 

 

 

 

 

Laisser une réponse