Togo : Les « Bus Faure » arrivent

0

Ce n’est pas un canular ! Ce n’est pas non plus des sacs  de « riz Faure » qui arrivent. C’est bien des « Bus Faure » que le gouvernement promet pour les populations de Lomé début Novembre. On le sait, le Togo de  Faure s’arrête à Lomé comme celui de son père défunt aussi.  Disparu depuis les années 1970, la capitale togolaise renouera avec le transport public. Depuis 41 ans le pouvoir des Gnassingbé n’a donc pas travaillé pour libérer les populations des contraintes de la circulation que connaissent ses grandes villes et particulièrement la capitale Lomé. Des sources qui ont joint le Lynx parlent d’une soixantaine de bus que le prince va déverser sur Lomé. Sur la soixantaine de bus, quinze seront destinés aux deux universités du pays. La décision a été prise par le Conseil des ministres tenu vendredi. Sept lignes sont annoncées pour desservir la capitale togolaise et ses environs. Il s’agit pour le gouvernement togolais de faciliter le déplacement des populations et de participer à la lutte contre les vies chères en rendant disponibles des moyens de transport public. Les revenus des populations étant affectés par ces relèvements, chaque hausse des prix des produits pétroliers donne lieu à des mouvements de rue à l’initiative des conducteurs et suivi par la population. Certains de ces mouvements de contestation ont abouti à de véritables troubles surtout dans la capitale togolaise.

Le ministre du Commerce, Ahoomey-Zunu Séléagodji,  est aux anges et relève que le retour du transport urbain rendra « plus fluide » la circulation dans la capitale togolaise. Il ajoute que : « si les bus marchent normalement beaucoup n’utiliseront plus leur moyen quotidiennement ». La grande inconnue reste le prix que Faure et affidés vont fixer pour avoir accès à ces bus quand on sait que les Togolais vivent avec moins de 1 dollar par jour. Mais avec le pouvoir togolais, il est bon de ne pas trop jubiler. Entre les menteries et les roublardises, il n’y a qu’un pas. Autant devenir tous des Saint-Thomas. Le jour qu’on verra les « Bus Faure » dans les rues de Lomé, on appréciera.

Camus Ali Lynx.info

Laisser une réponse