Togo. La hideuse campagne de manipulation de Rpt-Unir et ses sbires

0

En écoutant les médias Rpt-Unir,  l’Ufc, l’Obuts, en lisant les journalistes de « podogan » en mission pour le Rpt-Unir, nous trouvons qu’ils dirigent tous leurs attaques contre Jean Pierre Fabre, l’ANC et le CST.

En vérité les avocats de fausses nouvelles affirment et confirment  leurs mensonges comme des dogmes, pour un seul but, la  manipulation de la conscience des populations.

Certains parlent au nom de la diaspora togolaise alors qu’ils ne sont même pas connu dans la diaspora néanmoins en Europe.

Tout le monde au Togo, connaît les crimes économiques, politiques, les tortures et la gestion arbitraire de ce régime Gnassingbé depuis des années.

Ce régime qui a semé la honte des togolais partout, ce régime qui a le bréviaire de mensonge comme nous l’a enseigné nos parents « il ment comme, il boit l’akassa »trouve son plaisir dans le cri des tortures des togolais, dans la famine des populations du nord, dans les diverses maladies chroniques tropicales qui terrassent nos populations bientôt cinquante années de chaos en matière de gestion.

Paradoxalement, en les entendre en privée, ils ont les niveaux, ils ont l’arrogance dans la médiocrité, sans état d’âme, mais le Togo se retrouve derrière les nations africaines, ou je dirais le Togo est l’élève attaché au radiateur derrière la classe sur le continent africain, avec ses mauvais exemples.

Les petits sauvageons, les voyous, viennent chaque fois nous donner des leçons de bonne conduite, de bonne gestion, d’honnêteté, alors qu’ils sont champions émérites de la « casse » de l’économie togolaise.

Ils prêchent leur manipulation à travers le bulletin de la météo, sur leurs médias pour renverser la conscientisation de la population.

Ils veulent déboulonner du piédestal « le CST, l’ANC, le FRAC », reconnus pour leur sagesse, l’amour de la population,  en semant dans leur rang la mésentente, à travers le parti « Obuts » mauvais joueur qui marque contre son camp dans sa honteuse défaite.

Comme un enfant prodigue, le leader, de l’obuts, retournera s’assoir encore dans le rang de CST comme un ovni qui n’éveille que de la méfiance.

Venir nous vanter ses connaissances dans le secteur de la politique, à l’expression d’une espérance encore illusoire qui relève de la glorieuse incertitude dans le domaine de la méthodologie politique.

Comme un astrologue, il parle plusieurs fois de la vérité avec son état major, pour dénigrer ses collègues, et ne joue pas le rôle de compagnon de lutte, parce que les autres conjuguent des années de souffrances et de lutte quand il prenait son petit déjeuner avec le pharaon de Pya, et voulait appartenir à sa famille avec un lien d’alliance avec sa fille.

De grâce, ne venez-pas injurier notre sagesse, notre intelligence.

Ce qui est en cause aujourd’hui ce sont vos démarches, qui sont très éloignées de la méthode de rassemblement, quand vous n’avez que le mot rassemblement dans la bouche,  ce qui est en cause c’est l’utilisation du sensationnel, c’est l’habillage de la pseudo politique d’ouverture qui s’apparente à une trahison,  c’est l’argument d’autorité et le témoignage incontrôlable donc irréfutable de vouloir contrôler les autres comme un escroc , soucieux uniquement de voler le fonds de commerce, la clientèle uniquement pour son profit financier.

Ce sont toutes ces armes de manipulation du laboratoire rpt-unir et de ses sbires, leurs armes de manipulation à l’opposé de ce qui année après année a construit la méthode de la maison des «  ablodévi » de nos parents au prix de tous les sacrifices et ont pu garder leur dignité dans le travail pour l’émancipation du peuple togolais, dans la solidarité que la richesse dans l’esclavage.

Mon frère Jean Pierre Fabre, aucune lutte n’est facile, les marabouts,  les pasteurs de l’obuts, les mauvais génies de Rpt-Unir ne peuvent pas te détourner de ton chemin, car le peuple est ta force.

Ma grand-mère Anna nous disait « l’animal qui n’a pas de queue, c’est le seigneur qui lui chasse les mouches » continue à s’adresser comme tu le fais à ton peuple pour conjuguer un esprit de vaillance, de témérité, pour construire un bonheur ensemble.

Jean Pierre Fabre, les rapports humains sont toujours difficiles car ils sont empreints  des sentiments de compétition et d’insatisfaction, sur le désir de domination et de possession.

Restaure sur des bases de nos éducations la propreté dans les endroits des meetings, dis à nos populations que le temps n’est plus où la satisfaction du clan des Gnassingbé et leurs sbires devaient passer par la misère du grand nombre.

Lance un contrat de confiance avec nos populations pour tisser une société chaleureuse et fraternelle avec un art de vivre pour conjuguer nos traditions avec le modernisme à l’instar des japonais, des chinois, des indiens pour le développement progressiste, le soin pour tout le monde, l’éducation, le sport et le loisir  pour former des athlètes pour concourir dans les jeux olympiques et les compétitions internationales.

Je voudrais adresser la  reconnaissance de la diaspora aux dirigeants de  CST,  du Frac  et de l’ANC.

Jacob ATA-AYI

Laisser une réponse