Atcha Titikpina et Pascal Bodjona: Ils empochent 300.000 F CFA par tête de pèlerin

0

 300.000 F CFA X 1220 pèlerins environ, ce qui donne 366 millions l’an. C’est la rondelette somme que Pascal Bodjona et son pote Mohamed Atcha Titikpina se partageront cette année en tant que président et vice-président de la Commission du Hadj en charge du convoiement des pèlerins musulmans à la Mecque. Qui a dit que cette affaire de pèlerinage à la Mecque n’était pas juteuse !

Les choses commencent à être claires à présent. Les uns et les autres comprennent  les raisons ayant poussé ces deux tout puissants ministres à mettre sous éteignoir les agences de voyage opérant dans le domaine du pèlerinage. Certes, ces agences n’étaient pas exemptes de reproches, mais les magouilles actuelles de la Commission du Hadj dépassent l’entendement. D’aucuns trouvent même que c’est l’une des raisons pour lesquelles, la société RedéMare qui proposait aussi de s’occuper du pèlerinage à la Mecque, a été tout simplement fermée pour permettre aux vautours de l’Union musulmane et à présent de la commission du Hadj de se sucrer. Ils ont pris l’habitude de négocier avec des compagnies moins chères. De par le passé, c’était avec des avions ressemblant aux épaves volantes qu’il s’approchait du Colonel Latta Gnama, directeur général de l’Agence Nationale de l’Aviation Civile pour obtenir autorisation. Maintenant, c’est avec Ethiopian Airlines, Royal Air Maroc, Afriquiya, qu’ils négocient en prenant soin d’empocher des commissions. Les négociations commencent d’ailleurs par ça.

En rappel, chaque pèlerin doit débourser entre 2 et 2 ,5 millions F CFA dans cette affaire de pèlerinage à la Mecque pour finir par se retrouver dans des conditions insoutenables et indescriptibles une fois à la Mecque. « La réalité en Arabie Saoudite est complètement différente des blablablas de nos autorités en charge du pèlerinage. Faîtes un tour à la Mecque pour voir comment nos compatriotes souffrent juste pour accomplir un rite religieux », a confié Khaled Tchatcharazi, un jeune ayant déjà fait le pèlerinage aux lieux saints de l’Islam. Ce pèlerinage est devenu un marché juteux qui aiguise des appétits même de ceux qui ne connaissent Dieu que du bout des lèvres.

  Dans un autre registre, Atcha Titikpina et deux de ses frangins dont Hamza Titikpina, l’homme qui aspire à diriger la Fédération togolaise de Football et un autre architecte ont fait main basse sur les travaux de construction de la maison du Hadj. Atcha Titikpina, le grand frère ministre dirige, son petit frère Hamza gère les fonds en tant que trésorier et enfin l’autre frère architecte se charge de la conception de cette maison du Hadj promise depuis par Faure. Quand on sait que Faure disait que demain sera mieux, on se demande si ce demain se fera avec les plus grands bandits de notre jeune République qu’il utilise pour asseoir son pouvoir déjà trop rouge de sang. Il faut chasser Faure du pouvoir…

Taffa Biassi Lynx.info

 

 

Laisser une réponse