Sur instruction de Faure,tous les Gnassingbé réduit au silence !

0

C’est papa Gnassingbé qui doit être entrain de se retourner dans sa tombe.Faure a fait main basse sur ce qu’il a construit à la sueur de son énergie: sa famille. Des dizaines d’enfants,ce que Laurent Gbagbo président de la Côte d’ivoire appelait des « équipes », c’est un seul qui à pignon sur rue pour siphonner l’héritage.

Chez les Gnassingbé il y a une odeur de roussi. Après avoir jeté  Essolizam et Kpatcha  en prison ,Faure à pour lui tout seul le Togo.Et beaucoup d’analystes et observateurs l’avaient prédit : « Ces enfants vont se brûler les doigts avec le pouvoir » Après avoir mis sous éteignoir l’un des noms de famille,les plus grands de Pya (village natal des Gnassingbé), Faure fait cavalier seul sans se soucier qu’il avait eu besoin des muscles de Kpatcha  et de bien d’autres frères en 2005.
Il se raconte que les jeux de bisbille et les tours d’un autre âge que généraux et officiers supérieurs de Pya ont fait pour diviser les deux frères sont désormais connu par la famille et ces officiers ne seraient plus aussi des amis désirés. Abass Kaboua le déclarait au micro du Lynx : « Tous ces généraux qui font grise mine de ne pas reconnaître Kpatcha sont ceux qui allaient lui soutirer qui 10 millions pour soigner sa femme qui 5 millions pour soigner son enfant »

Faure dans des souliers plus lourds que lui ?

Coincé entre ses opposants, le peuple togolais, les fans de Kpatcha et ses propres ennemis à lui, Faure paraît être dépassé par les évènements avec des yeux somnolants.Le politologue Comi Toulabor le résume si bien dans une interview au Lynx : « Observez-le un peu sur les écrans de télévision, on sent qu’il a peur. C’est seulement hors du Togo, en Italie, au Tchad, au Gabon, en Libye qu’il sent un peu à l’aise. Pour lui le pouvoir est un lourd fardeau  dont il cherche à se débarrasser, mais comment ? »

Tous ces proches disent qu’il tient debout grâce à  la Vodka (37% alcool). Signe des temps la femme congolaise (Ex Zaire) de son demi- frère Nono Gnassingbé en tient l’exclusivité de vente au Togo de la boisson russe la plus alcoolisée.Le pouvoir qu’il disait peu avant sa capture en 2005 ne pas aimé, a  fini par le rattrapé ! Et quelle richesse dans ce monde dépasserait-elle l’amour de la famille, l’amour des siens ?

 Il y a seulement  trois mois que Faure est allé  enterrer son frère Ernest Gnassingbé après lui avoir ravi sa femme.Il pousse Emanuel à ne plus avoir le goût de vivre en ne lui donnant pas une parcelle du pouvoir.Ce dernier devient pasteur et prêche la parole de Dieu. Il reproche à Rock d’avoir sauvé la vie à Kpatcha .Avec un tour de manège le plus footballeur des Gnassingbé s’est vu retirer tous les documents de la fédération togolaise de football et viré. Nono Gnassingbé, lui il prend la guitare pour exprimer son raz le bol. Dans son dernier chef d’œuvre « Humanite » ( qu’on peut écouter sur Lynx audio), Nono Gnassingbé qui avait la particularité de débarquer à la gendarmerie de Yark Dahenane et d’exiger qu’on lui remette la drogue saisi s’est rattrapé et chante sur la vie, l’ingratitude, et l’amour : « La vie à ses petits secrets et réserve à chacun sa surprise » chante t-il dans un style reggae très appréciable. Une invite à Faure de faire les choses autrement ? Avec Toyi Gnassingbé frère jumeau à Kpatcha  ils se regardent en chien de faïence. Au niveau des mamans biologiques la maman de Faure Sabine née Mensan est celle aussi qui est privilégiée. Son fils n’est-il pas président ? Pour enfin dire que c’est sa maman qui méritait le mieux l’onction et la bénédiction papale, après sa capture du pouvoir en 2005 c’est maman Sabine qui à baiser l’anneau du pape avec son fils laissant les mamans des autres enfants sur le carreau.

Dans le cercle restreint de la famille tout le monde est unanime : il faut arrêter Faure. Le pourront-ils ? Quand on sait que l’histoire est toujours écrit par les Faure…

Djima Matapari  Lynx.info

Laisser une réponse