Russie: Poutine bat son record de popularité

0

La crise ukrainienne profite au président russe Vladimir Poutine. Sa cote de popularité a atteint un niveau record. Plus de deux Russes sur trois approuvent sa politique.

Le président russe Vladimir Poutine a battu son record de popularité depuis sa réélection à la présidence russe en mai 2012, notamment grâce à son intervention en Ukraine. Selon les principaux instituts de sondages russes, qui diffusaient leurs résultats ce mardi 11 mars, l’homme fort du Kremlin est très apprécié de ses compatriotes.

Plus de deux Russes sur trois (69% des personnes interrogées, soit 9% de plus qu’en février 2013) disent approuver la politique de Vladimir Poutine, selon une étude effectuée fin février par le Centre Levada (indépendant) auprès de 1.603 personnes dans 45 régions russes. Seuls trente pour cent des Russes (contre 35% il y a un an) désapprouvent l’activité de leur président, selon ce sondage publié sur le site du Centre.

L’institut VTsIOM, proche du pouvoir, place la cote de popularité de Vladimir Poutine à 68%, et relève au même moment que pour 53% des personnes interrogées la crise ukrainienne est le « principal sujet » d’actualité.

La crise en Ukraine profite à Vladimir Poutine

« La cote de popularité de Poutine, qui approche celle de mai 2012, date de sa réélection pour son troisième mandat présidentiel, peut encore grimper vu que l’offensive du Kremlin en Ukraine se poursuit », a estimé le sociologue du Centre Levada Alexeï Levinson. « Poutine exploite avec succès les habitudes de paternalisme, les Russes ont confiance en son interprétation des événements en Russie et à l’extérieur », a-t-il expliqué à l’AFP.

L’image du chaos ukrainien, présentée par les médias pro-pouvoir russes, « fait valoir la stabilité poutinienne », estime également le politologue Evguéni Mintchenko interrogé par le quotidien Vedomosti.

La cote de popularité de Vladimir Poutine, ex-agent du KGB, âgé de 61 ans, n’est pratiquement jamais descendu en-dessous de 60 %, depuis son arrivée au pouvoir en 2000.

Atlas

Laisser une réponse