Qu’est ce que l’éjaculation prématurée ?

0

L’éjaculation précoce correspond à la situation où un homme éjacule (émet son sperme, jouit) trop vite. Dans la forme la plus sérieuse, l’éjaculation survient sans aucun contact avec le pénis, que ce soit caresse ou essai de pénétration. La seule pensée d’une situation excitante la déclenche. Ceci est rare. Il est plus fréquent que l’éjaculateur prématuré éjacule juste avant (éjaculation « ante portas »), ou au moment de la pénétration ou très peu de temps après celle ci. Après l’éjaculation, l’homme perd son érection, ce qui fait que, lors des mouvements, son pénis ne peut plus rester dans le vagin, et y produire les sensations agréables qui conduisent sa partenaire à l’orgasme (jouissance) vaginal.

Il n’est pas rare qu’un homme éjacule pendant son sommeil, souvent pendant un rêve érotique. Ceci n’a rien à voir avec l’éjaculation prématurée, et n’est habituellement qu’une conséquence du fait qu’il n’éjacule pas assez souvent pour ses besoins physiologiques (lors de rapports ou de masturbations).

Que signifie éjaculer « trop vite » ?

Le critère le plus important pour définir L’éjaculation précoce est que l’éjaculation survient avant que l’homme et sa partenaire le souhaitent, et que ceci est responsable d’une frustration, le plaisir de la femme n’étant pas atteint, et l’homme se ressentant médiocre amant. D’ où une souffrance et souvent des perturbations de leur relation sexuelle. On voit donc qu’il faut prendre en compte les besoins et attentes de sa partenaire, et l’interroger à ce sujet. Un homme peut continuer à éjaculer rapidement s’il pense qu’il ennuie sa partenaire ou s’il n’a pas confiance en lui. A l’inverse, dans quelques cas, ce qui parait prématuré pour un homme est déjà trop long pour sa compagne. Mais le plus souvent, une éjaculation qui survient moins de deux minutes après la pénétration est réellement prématurée pour elle.

A quel âge l’éjaculation prématurée survient-elle ?

L’éjaculation précoce peut survenir à n’importe quel âge, mais elle est plus fréquente chez l’homme jeune. Sa survenue est plus reliée au caractère récent de l’expérience sexuelle (par exemple nouvelle partenaire, ou faire l’amour d’une façon, ou dans des conditions, jusque là inhabituelles) qu’à l’âge de l’homme.

 Quelles sont les causes de l’éjaculation prématurée ?

L’éjaculation prématurée est très rarement causée par un problème physique ou une maladie. La plupart des hommes ont tendance à éjaculer rapidement lors de leurs premiers rapports. Certaines situations, en créant une tension nerveuse ( manque de temps, crainte d’être surpris) empêchent de se détendre (par exemple ne disposer que de quelques minutes pour un rapport avec sa petite amie pendant que ses parents sont sortis, ou n’avoir pas d’autre endroit pour faire l’amour que le siège arrière d’une voiture… etc.). Quand l’expérience sexuelle s’accroît, et quand le contexte dans lequel on peut faire l’amour permet de se sentir plus en sécurité, il devient plus facile d’apprendre à contrôler son éjaculation. La peur de l’échec tend souvent à accélérer l’éjaculation. Toute remarque faite par la partenaire, parfois sans l’intention de blesser, aggrave encore les choses pour l’homme qui se sent humilié.

Quelles sont les conséquences de l’éjaculation prématurée ?

Lorsqu’elle persiste, L’éjaculation précoce peut dégrader la fonction sexuelle tant de l’homme que de sa partenaire. Souvent l’éjaculateur prématuré se plaint d’une diminution ou d’une absence des sensations de plaisir au moment de l’éjaculation. Dans quelques cas, il peut survenir secondairement des difficultés à maintenir l’érection, et une diminution du désir sexuel : C’est souvent parce que l’homme est tellement préoccupé d’essayer de contrôler son éjaculation qu’il s’empêche de se laisser aller au plaisir de l’acte sexuel.

Souvent les hommes imaginent que la solution est de réduire le temps consacré aux préliminaires : Le résultat est que la partenaire n’est plus assez stimulée pour atteindre un état d’excitation suffisant. Le rapport peut alors être douloureux du fait d’une absence de lubrification : Ceci ne peut qu’accroître l’anxiété, et faire éjaculer l’homme encore plus vite. Elle risque aussi d’avoir des difficultés à atteindre l’orgasme, et cela réduira d’autant son plaisir. Finalement cela conduit souvent à moins faire l’amour, ce qui fait aussi éjaculer plus vite. L’homme et sa partenaire sont donc pris dans un cercle vicieux qui aggrave progressivement leurs problèmes et dégrade leur vie sexuelle.

Comment dominer l’éjaculation prématurée ?

La plupart des hommes parviennent d’eux-mêmes à dominer progressivement le problème de L’éjaculation précoce. Certains doivent toutefois se faire aider le plus souvent par un médecin spécialiste. Dans un premier temps il faut parler de ce problème avec votre partenaire. Parfois, bien que vous pensiez éjaculer trop vite, elle est en fait tout à fait satisfaite des rapports qu’elle a avec vous. Certains hommes se forcent à éjaculer plus souvent, par exemple en se masturbant dans l’intervalle des rapports, ce qui leur permet d’être moins rapides. De la même façon le fait d’avoir un deuxième rapport consécutif permet souvent d’éjaculer moins vite. Mais ce ne sera pas toujours une solution, car il arrive un moment dans la vie, vers 35 ou 40 ans, ou plus tôt, ou l’on ne parvient plus à « doubler », c’est à dire avoir deux rapports consécutifs.

De façon générale, vous aurez toujours intérêt à caresser longuement tout le corps, puis les organes génitaux de votre partenaire, c’est à dire à accorder beaucoup de temps aux préliminaires, avant de la pénétrer, de façon à ce qu’elle soit déjà proche de la jouissance à ce moment là, et qu’il lui suffise d’une durée de pénétration pas trop importante pour y parvenir. De plus, si vous éjaculez avant qu’elle ait joui, il est très important que vous repreniez les caresses après l’éjaculation de façon à vous efforcer de lui procurer tout de même la jouissance par ces caresses, ce qui sera beaucoup mieux que de lui tourner le dos après avoir éjaculé.

Pour contrôler l’éjaculation, l’homme doit d’abord savoir maîtriser son excitation sexuelle.

Les impatients qui s’emballent trop vite peuvent tenter de calmer le jeu en changeant de rythme ou de positions. L’imagination est aussi un bon régulateur naturel : la technique de « l’eau froide » a déjà bien fait ses preuves. Fermer les yeux et penser à autre chose retardera un peu l’éjaculation (mais au risque de mettre fin au câlin).

Que faire quand le problème persiste?

Prenez rendez-vous avec le spécialiste de votre choix : urologues pour cerner les problèmes physiologiques, sexologues ou psychiatres/psychologues pour comprendre ce qui se joue dans la tête. Opérations légères d’une part, relaxation, sophrologie ou thérapie de couple d’autre part, les solutions ne manquent pas.

Le rôle de la femme

L’éjaculateur précoce est en souffrance et installe malgré lui un silence pesant pour le couple. Mais le rôle de la femme dans sa guérison est primordial. Contrairement à ce que l’on croit, les phrases toutes faites « ce n’est pas grave », « ça arrive », « je t’aime comme tu es » ou encore « le sexe, ce n’est pas le plus important » ont un effet réconfortant. L’homme se sent comme un enfant que l’on console alors qu’il aurait besoin d’être rassuré dans sa virilité.

Au lit, vous pouvez commencer par détourner son attention de l’acte en lui-même et lui demander caresses et stimulations différentes. Le but : lui montrer qu’il est capable de vous satisfaire. Moins concentré sur son problème, l’amant « rapide » pourrait même oublier de jouir et devenir un endurant sans s’en apercevoir.

Ne le forcez jamais à en parler ou à régler ça avec lui, il doit se sentir prêt avant de se faire aider. Dédramatisez (sans vous moquer !) mais ne le prenez pas trop à la légère en pensant le soulager. Présence, écoute, soutien, patience, il vous faudra maîtriser l’art du « ni trop ni trop peu ».

L’éjaculation précoce n’est pas une fatalité en soit, elle peut se guérir. Tout homme est passé par cette étape de sa vie sexuelle, il n’y a pas lieu de dramatiser quand cela vous arrives. Beaucoup de facteur (surpoids, maladie telle que le diabète, anxiété, stresse etc.) Peuvent contribuer à l’éjaculation précoce.

Dimitri. A

Abidjandirect.net

 

Laisser une réponse