Quand cette vieille antienne d’Éric Dupuy se moque des Togolais ! [ Par Camus Ali ]

0

Un peu de décence et du respect pour le peuple Togolais

A force de s’entourer de vieillots dépourvus de nationalisme et de tous sens de la patrie, on finit par se faire conseiller par des sclérosés, des débiles mentaux, des séniles…. Pourtant, nous avions été les premiers sur cet organe online à attirer l’attention des Togolais que, Jean-Pierre Fabre était un adepte de vieux, de vieux cons. Incompris, voire traités de haineux, nous sommes allés par interviews interposées pour nous faire entendre. Patatras ! Nous avions pris l’exemple le plus criard du choix d’un certain Antoine Bawa que le « guru » de l’ANC est venu en personne installer en Europe comme son représentant. Résultat de ce mépris pour la démocratie : « l’Anc a totalement disparu en Europe faute de sang neuf ». Des jeunes qui avaient pensé que la scission de l’UFC était une occasion rêvée de se retrouver dans un parti où les chances seraient égales ont eux aussi vite déchantés. Autant nous avions vu Jean-Pierre Fabre dans ses maladresses lors des élections législatives, autant, nous avions revu l’homme quelques semaines avant les élections de 2015 dans a ville allemande de Wuppertal se tordre les pectoraux que, cette-fois-ci, c’est la première fois qu’il avait eu le temps nécessaire pour préparer un challenge d’égal à égal avec son mentor Faure Gnassingbé. Balayant des deux mains ce qui était écrit dans l’Accord de Politique Global (APG) signé à Ouagadougou sous les hospices de Blaise Compaoré aujourd’hui en exil en Côte d’Ivoire et faisant un dernier saut « républicain » pour arracher les 70 millions de Francs CFA du contribuable versés à tous les composants de la forfaiture d’avril 2015, revoilà son preux prendre l’offensive, là où le « maître Fabre» semble avoir totalement démissionné. Nous parlons ici de cette calamité d’une rare « hypocrisie » appeler Éric Dupuy qui pense que, les Togolais sont des godillots de quelques « métis » sans repère éparpillés dans la république et qui, auraient une licence de les fouler au pied. En témoigne, ce cynisme d’un rare mépris aux Togolais quand, il l’ouvre grandement pour dire : « Je veux parler de l’accord politique global (APG) et autres. Les accords signés lors de l’Apg, ne sont jamais respectés ». Oubliant qu’il était le premier à conseiller Jean-Pierre Fabre de faire en « blackout » total de ces accords de l’APG ; le temps d’empocher le « magot » dû au rang de chef de fil incontesté de l’opposition. Dans la même veine, il se veut moralisateur et donne même des leçons de démocratie à Faure Gnassingbé en parlant du sursaut patriotique de François Hollande : « Il a plus loin donné l’exemple du président français François Hollande qui a reçu toute l’opposition française y compris le front national, avec respect et courtoisie ». Question à multiples équations. En France l’opposition « deal » t-elle la nuit avec Hollande et jongle-t-elle le jour avec le peuple ? En France, l’opposition se fout-elle des accords signés et non respectés ? En France, c’est François Hollande qui accorde le montant à allouer à un parti politique lors des élections sans que l’opposition ne lève un petit doigt ? En France, c’est l’opposition qui par sa désorganisation totale trahit le peuple ? Un peu de décence et du respect pour le peuple Togolais. Ce n’est pas parce qu’on est « métis » au sens large du terme au milieu des « noirs » qu’on a le monopole de la filouterie politique, des jeux de bisbilles. Ici, il faut être clair et sérieux avec soi-même : l’opposition togolaise à des tares qu’il faut bien soigner avant de regarder dans la chapelle du prince qui s‘est incrusté telle une amibe au palais de la Marina. Pour finir, le conseiller n’a même plus honte de dire que : « l’opposition est écartée lorsqu’il y a nécessité de discuter de grands sujets d’intérêt général en plus du refus d’appliquer les engagements ». Comme s’il y avait jamais eu une opposition digne et respectable au Togo avec laquelle on pouvait discuter sans regretter le jour suivant ! Nous souffrant tous au Togo de cette éducation reçue par quelques illuminés de la côte qui disent avoir vu les premiers l’ « homme blanc » et qui croient que, être malhonnêtes et cupides est une intelligence, une avance sur les autres régions du Togo. Avec ces « métis » c’est la nation entière qui ne se relèvera jamais de cette infamie si on n’y prend pas garde !

Camus Ali Lynx.info

{fcomment}

 

Laisser une réponse