Quand Assouma oublie Nicolas Lawson !

0

Sous d’autres cieux, l’acte d’oubli d’un candidat à la magistrature aurait été un scandale politique. Au Togo cela ne relève pas du paranormal alors du normal. Les magistrats avec à leur tête Abdou Assouma se sont retrouvés pour trancher sur les élections du 4 mars.

Dans le hit parade des invités se trouvait toute la famille du RPT. Gilbert Bawara  ruminait sa joie en mâchant des amuses gueule. La demoiselle de la cour RPT, Ingrid Awadé se laissait donner les bisous un peu partout sur les joues pour la manifestation de sa joie. Solitoki Magnim Esso, lui jouait à cet élève qui a triché et est le premier à aller encore voir si son nom va figurer sur la liste des admis. Après avoir égrené les non dits du droits , Assouma en proclamant le victorieux et les échoués de la classe a fini par ne même pas proclamer Nicolas Lawson du PRR. Ce n’est qu’a la fin de sa cérémonie qu’on n’a soufflé à l’oreille d’Assouma Abdou qu’il venait d’oublier de dire le score du plus bruyant de tous les candidats devant le parterre du corps diplomatique. L’homme de droit reviendra proclamer les 0,29% du candidat du PRR. Beaucoup dise que le RPT qui a financé toute la campagne de Nicolas Lawson voulait se venger de lui quand en pleine campagne, l’incontrôlable candidat avait lâché que « les moyens utilisés par Faure pour la campagne étaient un peu trop élevés ». Les séïdes de Nicolas Lawson qui ont suivi  sur les chaînes internationales cette honte en directe de leur chef, ont tous en chœur ricanés : « Le RPT nous a approché pour l’aider et la mission est accomplie ».

Si Nicolas Lawson va demander des explications à la Cour Constitutionnelle pour ce faux pas qui n’est pas anodin, personne ne sait encore. Quand on sait que les plus opposants hier attendent le coup de fil de Faure qui leur libèrera de la misère qu’on décrit comme avoir dépassée les frontières du Togo…

Anicet Moutouari Lynx.info

Laisser une réponse