Présidentielle 2010 : Kofi Yamgnane fait trembler le RPT à Kara, Bassar et à Guérin-Kouka

0

Le 28 février prochain, tous les Togolais en âge de voter seront appelés à un scrutin présidentiel en vue de la succession du président Faure Gnassingbé.
Dans sa course à la conquête de l’électorat, le candidat indépendant, le Franco-togolais, Koffi Yamgnane (ancien ministre, ancien député et ancien maire d’une petite ville en France) a effectué récemment une tournée nationale de sensibilisation des populations dans les cinq Régions économique du Togo. Il était le 30 décembre à Kara, le jeudi 31 décembre 2009 à Guérin-Kouka et à Bassar-ville sa terre natale où il  a animé deux meetings populaires qui ont fait trembler les premiers responsables et militants du RPT de ces deux localités.
A Bassar, le meeting s’est déroulé avec un malentendu entre les autorités locales, les forces de l’ordre et de sécurité et les sympathisants de Kofi Yamgnane.

En effet, les représentants de Kofi à Bassar avaient, à la veille du meeting, demandé aux responsables de la mairie, l’autorisation de tenir un meeting au stade. Mais, ces derniers font savoir que le stade est occupé par un match avant d’autoriser finalement les représentants de  Yamgnane à tenir leur meeting au CEG Ville.

Mais, la jeunesse qui s’était fortement mobilisée à l’heure du meeting (15 heures) sont dirigée au stade et a obligé son candidat Yamgnane à tenir son meeting au stade. Malgré l’intervention des forces de l’ordre et de sécurité, Kofi Yamgnane  réussit à prendre le dessus avec la forte mobilisation des jeunes qui le soutenaient et l’ont fait entrer en stade au grand  dam des forces de l’ordre. Le préfet de la localité,  a joint Kofi par téléphone,  lui demandant de maîtriser ses sympathisants et de quitter les lieux.

Le meeting a finalement eu lieu au stade devant une foule importante, en majorité des jeunes en âge de voter qui criaient  » Yamgnane, président « .

A ces mêmes lieux et dans un coin, un groupe de jeunes vêtus de tee-shirts blancs à l’effigie du président Faure, brandissaient une banderole sur laquelle est écrit :  » L’association des jeunes de Binaparba pour la victoire du président Faure « . Le groupe chantait et dansait au son des tambours et en honneur de Faure Gnassingbé, pour décourager et perturber le meeting de Yamgnane. Heureusement, aucun affrontement verbal,  ni physique n’a eu lieu. Le meeting s’est déroulé dans un climat de paix et à la déception totale des responsables du RPT Bassar.

Au cours de ce meeting, le candidat Yamgnane s’est fait connaître de la population et a dévoilé ses ambitions pour lesquelles il se présente à l’élection présidentielle. Pour lui, il est le messie  du Peuple  togolais et veut faire sortir le pays du gouffre, opérer un vrai changement positif dans un pays où tout le monde sera libre et chacun verra ses conditions de vie améliorées et le Togo avancé sur la voie du développement tous azimuts.

  » Plus de 40 ans avec le RPT, ça suffit ! Un règne qui n’a apporté que malheurs et désolations au sein de la population togolaise « , a souligné le candidat Yamgnane.  » Si vous votez le 28 février le bulletin de Kofi Yamgnane, vous ne voté pas pour moi mais vous votez plutôt pour votre liberté, pour la lutte contre le chômage des jeunes pour le changement dans le pays et pour le développement à tous les nouveaux « , a conclu Yamgnane.

Toutes ces promesses à la française et la forte mobilisation des jeunes à ces meetings de Kofi Yamgnane à Guérin-Kouka et à Bassar, sa région natale, font trembler les responsables locaux du RPT qui commencent par s’inquiéter.

Rappelons que le 30 décembre Yamgnane avait tenu un meeting similaire à Kara  

Kao Victoire

Laisser une réponse