Pauvre Kpodzro, pauvre Agbéyomé ! Convaincus de la justesse de leur lutte mais entourés par de petits prétentieux aux dents longues [Par Camus Ali]

0

Ce visage d’enfant avec le regard qui vous tape à première vue du petit innocent hilare, perdu dans ses pensées, est celui par qui, peut venir l’hécatombe, le désastre et la fin de ce qu’on peut appeler la « Dynamique Kpodzro ». Lui, c’est bien : Atsu Edem Kwasi. A lui tout seul et comme un roc, il a réussi habilement à faire du Dr Agbéyomé Kodjo celui qui reçoit les ordres et lui, désormais dans le rôle d’ordonnateur d’ordres. Tout seul, il s’est inscrit dans le marbre comme un stratège de lutte, de guerre. Il est avec une nébuleuse confortablement installée aux Etats-Unis, la bande qui veut pousser les Togolais à confondre lutte pour en découdre avec une dictature et « test d’essai » pour rendre encore plus violent le dictateur de la Marina [Présidence togolaise, Ndlr]. Chateaubriand nous enseigne que : « Toute révolution qui n’est pas accomplie dans les mœurs et dans les idées échoue ». Plus loin, Saint-Just enfonce le clou dans cet enseignement sur les révolutions : « Ceux qui font les révolutions à moitié n’ont fait que se creuser un tombeau ».  Dans le langage des thuriféraires de « La Dynamique Kpodzro », ils disent que la sortie du 01 août 2020 est un « test d’essai ». Même les « tests d’essai » pour un vaccin contre le Convid 19 obéissent à certaines règles. Dans une simagrée d’irresponsabilité, de désordre et de méchanceté gratuite, les nouveaux preux de la Dynamique Kpodzro à l’internationale entonnent le même refrain : « Il faut marcher le 01 août 2020 ». Mais diantre ! Pourquoi, le « petit prétentieux » d’Edem Atsu Kwasi ne mettrait-il pas ces cousins, neveux, frères et sœurs en première ligne au levée du jour, le 01 août 2020 ? Si on comprend bien, il faut faire un « test d’essai » au prix des morts, des jambes cassées des têtes tranchées et peut être la prison à vie ? Dans les faits, Atsu Edem Kwasi et ses apparatchiks en Allemagne dont un certain Alognon Romaricson et Inoussa aux Etats-Unis ont leur propre agenda caché. Ici, il s’agit de gros sous. Des millions que les Togolais de la diaspora ont déposés dans des comptes aux Etats-Unis et qui doivent servir à l’effort de lutte afin de mettre complètement la dictature «out» doivent trouver un point de chute. Il faut justifier leur dilapidation par une marche. Voilà la triste réalité.

Improvisation, mensonges, opportunisme….

Dr Edem Atsu Kwasi, Coordonnateur général du CRD

Tout est désormais dans le panier d’Edem Atsu Kwasi et de ses ploucs. En annonçant la marche sans faire le rituel normal (propagande, annonce en fanfares et cymbales, discussion dans les médias, interviews..) ils savent bien, le match perdu d’avance. Mais il faut y jouer au prix des morts et des blessures de quelques joueurs. Les Togolais ici dans le rôle de cobayes et lapins pour le premier « test d’essai ». Dans leur chevauchée, rien n’a été négligé. Les mensonges servis sur les réseaux whatsup selon lesquels trois cent militaires sont venus de « Kouméa » pour mater les marcheurs sont bien des inventions de  leur laboratoire. Dans l’oubli et le désordre, les nouveaux stratèges disent que, le camp Landja à Kara se trouve à Kouméa. Nous voici devant les 101,16 %  des ingénieurs électoraux de Faure Gnassingbé lors des élections de février 2020.

On improvise des mensonges vils qui se le disputent à leur manière tordue, désordonnée de faire la lutte, la vraie. Pis, plusieurs groupes dans la diaspora ont tenté vainement de stopper cette chevauchée suicidaire et inopportune. Patatras ! Le pauvre Kpodzro dans ses sabots des grands jours. Fier de la justesse de sa lutte et de l’ultime coup contre les forçats, semble ne pas bien connaître le degré de moralité, d’éthique de la génération avec laquelle il doit composer pour voir l’alternance avant de fermer les yeux pour toujours. Désormais dans les habits d’un « éternel traqué » qui doit d’abord survivre, sauver sa peau , ensuite imposer sa victoire à l’usurpateur Faure Gnassingbé, toute l’œuvre du Dr Agbéyomé Kodjo se retrouve dans les mains de ces fins limiers opportunistes et prétentieux. Dangereux pour la dynamique Kpodzro et dangereux pour le peuple togolais, ils disent vouloir écrire une page de l’histoire du Togo. Curieusement dans le faux ! En témoigne ces coups de fils effectués par Atsu Edem Kwasi aux chefs de groupe dans la diaspora dans lesquels revient toujours cette petite phrase aux allures d’ordre : « Êtes-vous prêts ? » Autant demander au chef de guerre lui-même de vous montrer sa troupe et si lui même est prêt !

Dynamique Kpodzro Internationale contre Dynamique Kpodzro nationale.

La rédaction Lynxtogo.info a approché la Dynamique Kpodzro au niveau national avant de vous faire lire ces lignes. Tour à tour, les pontes ont fait entendre, qu’aucun communiqué sur la marche n’avait été signé par eux. Plus loin, elles égrènent leurs griefs contre la Dynamique Kpodzro au niveau Internationale. « Ils ont de l’argent mais, c’est nous qui sommes sur les braises, en face du tyran » martèle un, qui veut bien garder l’anonymat. Travailler en synergie, Atsu Edem Kwasi est sûr de perdre ce qu’il ne veut pas surtout perdre : son poste. Il veut bien gagner la guerre mais ne pas perdre certains privilèges. Au final, la Dynamique au niveau national dit vouloir « les laisser se casser les dents ». Là où, ces pontes au niveau national aussi pêchent par leur naïveté est que, de l’autre côté de la diaspora, personne ne croit ni à la lutte moins encore à une marche mais bien aux millions qui dorment aux Etats-Unis. Autant les dénoncer avant qu’ils ne se mettent plein dans les poches et disparaître comme ces opposants de la C14 lors des négociations inter-togolais. Plus loin, au niveau national, les pontes nous disent que, pour faire plier Faure Gnassingbé, il faut absolument  avoir pu ceinturer au moins six villes. Il faut avoir aussi des moyens pour entretenir la lutte et lancer un maillage. A l’heure où, nous écrivons ces lignes pour lecture, même pas un hameau au Togo n’a été ceinturé. Le maillage peut attendre. Dans les histoires des luttes de libération,  le peuple juif a toujours mis ses meilleurs lieutenants devant pour servir d’exemple à la troupe. Les Chinois eux, ont toujours mis devant les lieutenants indisciplinés quand les meilleurs sont derrière pour canaliser les indisciplinés.

Vivement, qu’au petit matin du 01 août 2020, celui qui porte le titre de Dr Atsu Edem Kwasi soit au moins au milieu du peuple togolais pour montrer son savoir-faire. Dans l’inverse, qu’aucun Togolais ne sorte pour servir de support à quelques « bandits » de la diaspora qui veulent justifier une liquidation de quelques millions de francs CFA ! Au Togo, tout le monde veut le départ de Faure Gnassingbé mais pas au prix de la stratégie suicidaire de quelqu’un, qui a déjà menti sous nos yeux avec des comptes des dignitaires du parti UNIR qui auraient été gelés !

Camus Ali

Lynx.info

Laisser une réponse