Pascal Bodjona et Robert Bakaï : Ils mettent la main sur les Avoirs de Bertin Agba

0

 

L’Affaire Agba Bertin, du nom d’un homme d’affaire togolais actuellement sous les verrous pour escroquerie internationale, n’a pas fini de dévoiler toutes ses zones d’ombre. De troublantes Révélations issues de l’entourage immédiat du détenu éclaboussent de Hautes personnalités dont l’ex  Procureur de République Robert Bakaï et comme on pouvait s’y attendre le ministre Pascal Akoussoulelou Bodjona. Ces Deux personnalités ayant pour dénominateur commun le goût excessif de l’argent, soutirent sans vergogne de grosses sommes d’argent auprès de la famille Agba Bertin en vue de « torpiller » selon leur terme la procédure judiciaire de l’affaire au tribunal.
En effet, la famille Agba Bertin en plus d’être affectée par l’incarcération de son parent, est aussi persécutée  financièrement par les deux personnalités citées plus haut.

Des membres de la famille Agba Bertin se plaignent que les deux truands ne cessent de leur soutirer d’importantes sommes d’argent Pour disent- ils corrompre des juges en charges du dossier et des Associations de la société civile pour entretenir des polémiques. Ainsi, on évoque des chiffres vertigineux à faire couper le souffle. La bagatelle somme de 400 millions de F CFA serait déjà empochée par le procureur en disgrâce et le baron. Les Juges associés et corrompus ont eux aussi déjà reçu leur part du butin. Ceux -ci tiendraient régulièrement des réunions dans le bureau du procureur en question en vue de définir des stratégies pour torpiller la procédure judiciaire en cours.

Les deux corrupteurs ne sont pas à leur première manœuvre. Le procureur est par le passé cité dans une affaire de corruption de juge au profit du véreux Dupuy Dauby, PDG du groupe Progosa. Le procureur percevait environ 70 millions F CFA par mois pour tordre le cou au droit dans la brouille entre Progosa et le groupe Bolloré.

Le même procureur qui a tant fait parler de lui dans une affaire sensible comme celui du coup d’Etat  du 14 avril 2009, est aussi trempé dans l’affaire WABCO/COTIA en empochant aisément un demi-milliard de F CFA, toujours pour tordre le cou au droit.

Comme il fallait s’attendre, certains des juges corrompus se plaignent que le procureur leur a  seulement versé que des miettes. C’est  ainsi que ces juges véreux qui ternissent l’image de la justice togolaise haussent le ton pour dénoncer la gloutonnerie  de leur patron. Vous voulez comprendre les tenants et les aboutissants de l’affaire Bertin Agba? Vivement que Yetrofei Massina le règle en mettant la main sur le ministre Pascal Bodjona et le procureur Robert Bakaï .

Togo Alternance

Laisser une réponse