Par peur de dire, de se dédire et finir par se contredire, Atcha Dedji choisi le tampon du « Fake News » !

0

Clap de fin !  Il n’y aura pas une réponse de ma part : « C’est un Fake News ».  Point et barre. L’homme Atcha Dédji Affoh ajoute un point d’honneur et appelle la ripaille de son parti UNIR et « ses » journalistes à lui, qui ont fait les allers- retours dans son bureau comme à son domicile pour constater que l’article était un marteau à la nuque de leur champion à « se concentrer » et à faire front commun. Les lendemains semblent incertains.

Ce n’est pas un secret. L’enfant de « Kri-Kri », Atcha Dédji Affoh et la « kabyè », Ingrid Awadè sont les deux « Moguls » qui tiennent des deux mains le monde des médias au Togo. Le  premier est si puissant au point qu’il lui suffit de dire qu’il a « neigé au Togo », les journalistes togolais le croiront. Et pour cause. Pour un article de presse, on aurait aimé la contradiction afin que, la lumière sorte des ténèbres. Que nenni ! La « poisse » crasse qui vit des millions ou des milliards de l’enfant de Tchamba, le « Berlusconi togolais » a choisi les moyens courts. Ici, il n’est pas question de réveiller la curiosité des Togolais sur une  rencontre avec le Dr Agbéyomé Kodjo au lendemain de la victoire de ce dernier lors des élections du 22 février 2020. En chœur, des pieds nickelés, des journalistes stipendiés, des receleurs des temps modernes dont le boulot quotidien se résume à faire des chassés croisés journaliers entre leurs maisons et celui de leur bienfaiteur ont choisi de regarder ailleurs. On veut faire passer le journaliste qui a eu le courage de révéler cette rencontre où, le ministre reconnaît la victoire du patron de la Dynamique Kpodzro mais lui demande d’y renoncer moyennant une vie princière de trublion, de menteur…

Affoh Atcha Dédji (@AffohAtcha) | تويتر

Pis, c’est directeur de communication de la Dynamique Kpodzro qui est le premier à dégainer. « La révélation est farfelue » lit-on sur sa page Facebook. Il n’en est rien. « Le petit receleur béninois aux yeux rouges » si nous reprenons les phrases que lui avait attribuées le confrère « La Dépêche » était une taupe. (Nous reviendrons abondamment sur lui dans nos prochains écrits).

Comme si le président Agbeyomé Kodjo, lui-même n’avait pas dit aux Togolais qu’il y a eu bien des émissaires de Faure Gnassingbé qui sont venus lui dire de reculer et qu’on lui enverrait l’ascenseur en crachant au bassinet en sa faveur, donc trahir les millions d’électeurs qui lui ont fait confiance, on s’en prend désormais au journaliste qui n’a fait que retrouver celui qui a eu le génie de vouloir encourager le vainqueur a devenir le vaincu. Bien normal ! On ne touche pas impunément à Atcha Dedji Affoh  au Togo. Nous l’avons fait à Lynxtogo.info !

Le cocotier est secoué du haut de sa fortune qu’on dit qu’elle serait immensément immense. Comment a t-il gagné lui, l’enfant  de « Kri-Kri » ces milliardaires ?  A cette question, aucun journaliste au Togo n’a pas encore eu la témérité de se la poser et d’investiguer sur la fortune amassée en si peu de temps. Si la vie de milliardaire de « Dédji » nous était contée !

Camus Ali

Lynx.info

Laisser une réponse